photo illustration

La journée de demain sera marquée par la grande rentrée des classes pour la majorité des élèves du préprimaire, primaire et du secondaire. Cette rentrée signifie également le début d’un travail acharné pour les chauffeurs de vans et autobus scolaires qui, ne négligeons pas de le dire, ont la lourde responsabilité d’assurer le transport des élèves. Entre la hausse des tarifs des van lekol et le calvaire des autobus scolaires pour les collégiens, voyager pendant une année supplémentaire, ne sera pas de tout repos car il faudra se soumettre aux incinvénients du transport en commun.