L’exploitant de Metro Express, qui assure que Larsen & Toubro (L & T) va assumer tous les frais, reconnaît également que les « travaux d’amélioration » comprendront « la base, entre autres »

 Le fort ralentissement du métro sur cette partie du trajet parmi « les mesures préventives »

Dans une double correspondance avec Week-End cette semaine et des questions adressées par la rédaction concernant les travaux qui auront lieu entre la nouvelle station de Caudan qui suppléera la station originelle de Caudan, Metro Express Ltd (MEL) affirme que pour ce qui est de la rampe, il n’y a « aucune malfaçon », mais la compagnie concède que « suite aux inspections par le contracteur Larsen & Toubron, il y a quelques mois de cela, un léger settlement du sol a été détecté et immédiatement des mesures préventives ont été mises en place, parmi la vitesse d’exploitation des Light Rail Vehicles, dans cette zone, étant réduite. »

18 mois à peine se sont écoulés depuis que les tramways parcourent la ligne de chemin de fer entre Rose-Hil et la station de Caudan qu’un problème a été identifié par Larsen & Toubro. Des problèmes qui ont occasionné le besoin d’élaborer une nouvelle gare en hauteur, avec la construction d’une rampe pour y accéder et des aménités pour répondre aux demandes normales du public voyageur pour qui une navette est prévue et des éventuels accompagnateurs pour ceux qui sont en chaise roulante. Tout cela, nous dit-on, pour des travaux d’amélioration ! Nous espérons que Larsen & Toubro nous donnera davantage de précisions à cet effet et la nature exacte des travaux que Week-End suivra bien évidemment de visu.

En attendant, Week-End prend note des explications de MEL, qui souligne que « étant donné la proximité de ces projets avec le tronçon de métro déjà en service, ces projets impliqueront de multiples travaux d’interface complexes qui auront un impact sur les opérations à un certain niveau. D’où l’idée d’aménager une station temporaire, devant l’autopont Decaen, qui sera doté des mêmes facilités que la station originelle. »

MEL ne veut pas dramatiser la situation et préfère souligner le fait qu’« il y a eu des problèmes géotechniques sur le site de Decaen et la région avoisinante, donc, nous ne voulons pas avoir des problèmes similaires. De ce fait, ces travaux d’amélioration comprendront des travaux tels que l’amélioration de la base, entre autres ! » La compagnie ferroviaire ajoute que « ces travaux d’amélioration sont relativement moins conséquents par rapport aux multiples projets complexes d’intégration et d’interface qui auront lieu dans la région. Vu la nécessité de tous ces travaux dans le programme du contracteur, et afin de respecter nos objectifs d’achèvement des travaux du métro, on a démarré certains de ces travaux. »

« Travaux d’amélioration durant 7 mois »

Sauf que le qualificatif de « travaux d’amélioration » ne correspond pas à la vraie nature des travaux, qui dureront six à sept mois et qui consisteront à détruire la rampe sur une distance de 100 mètres et reconstruire une autre comme ce fut le cas pour l’autopont Decaen. Ces travaux ont contraint MEL à élaborer une nouvelle station qui va perturber un grand nombre de passagers et plus particulièrement les personnes âgées, même si une service de navette est prévu pour ralier la station originelle. Aussi, pour monter sur la rampe de la nouvelle station, une assistance avec fauteuil roulant sera disponible. Répondant à une autre question de Week-End sur les raisons du ralentissement des tramways sur les 100 derniers mètres du parcours, MEL souligne qu’« après avoir découvert le léger tassement, il y a quelques mois, la décision a été prise de réduire la vitesse d’exploitation des Light Rail Vehicles dans cette zone. »

La compagnie qui gère le Metro Express parle de manque de compréhension — l’avenir nous le dira si nous disons la même chose, mais dans un langage différent — étant donné la technicité de ces projets complexes. Voilà son résumé des autres travaux complexes d’infrastructure et d’interface entre Caudan et Aapravasi Ghat :1. Travaux de connectivité/intégration de la gare Victoria de Port-Louis et du terminal urbain de Victoria ;2. Travaux de maintenance et d’amélioration à l’entrée de Caudan et une nouvelle station ferroviaire au Caudan flyover ;3. Construction d’un pont sur le drain Le Pouce ;4. Waterfront Platform ;5. Construction de la gare d’Aapravasi Ghat — à savoir que l’approbation de l’UNESCO est toujours en cours. Au Victoria Urban Terminal (VUT), des travaux de connectivité tels que l’installation de l’ascenseur et des escaliers mécaniques, railings, les finitions, canopy, les services électriques entre autres sont prévus dans les prochains mois. (ii) Construction d’un drain sur le pont Le Pouce. Il faut faire ressortir que le long de cette section du tracé se trouve également le pont Le Pouce, qui doit être modernisé afin d’accueillir le système de Métro Léger.

(iii) Dans le cadre de la phase 2B, une station à Aapravasi Ghat est nécessaire. Cependant, en attendant l’approbation de l’UNESCO qui est en cours, MEL a demandé qu’une plateforme temporaire soit construite près du passage souterrain du Waterfront, en dehors de la buffer zone d’Aapravasi Ghat. Cela pour faciliter le trajet du public vers l’Immigration Square et aussi aux alentours du Waterfront. Par conséquent, des travaux tels que le déplacement des services publics et des murs de soutènement seront nécessaires à cet endroit.

Osman Mohamed : « The consequence of most likely poor design or poor workmanship”

Le député rouge au N°2 et ingénieur civil, Osman Mohamed, qui avait annoncé vendredi matin sur sa page Facebook avoir visité le chantier de construction à l’endroit où la malfaçon a été constatée à la rampe d’accès, s’est penché sur cette affaire au Parlement lors de son discours sur les amendements à la « Construction Industry Development Board Act » (CIDB). Citant un extrait de l’article paru dans nos colonnes, Osman Mohamed, interrompu brièvement par le ministre de tutelle, Alan Ganoo, qui a lancé « what do we expect from Week-End », s’est demandé qui est le fautif et qui paiera la facture pour la réparation et la perte d’usage. « Larsen & Toubro », déclare le ministre. « I hope you will clarify later », a répondu Osman Mohamed, qui enchaîné avec la site visit qu’il a effectuée jeudi à la station de Caudan. « J’ai remarqué que les tramways stagnent ou roulent au ralenti au moment d’atteindre la rampe ferroviaire située entre la station de Caudan et la partie en face de l’autopont Decaen », a soutenu le député. Ce qui étaye les observations faites, depuis une année, par Week-End.

« There is reportedly a significant structural defect over a distance of about 100 meters which is the consequence of most likely poor design or poor workmanship which has and can put the safety of passengers at risk », a soutenu Osman Mohamed. Par conséquent, dit-il, « si le rôle de la CIDB est de promouvoir et améliorer les normes de qualité et de sécurité dans cette industrie, comment expliquez-vous le fait que le projet Metro Express est actuellement confronté aux mêmes problèmes techniques rencontrés, il y a quelques années, par l’autopont Decaen qui se situe à quelques mètres de la rampe ferroviaire du Caudan ? »