Une messe en hommage aux trois marins décédés lors du naufrage du Tug Sir Gaëtan, Sujit Kumar Seewoo, Sylvain Addison et Lindsay Plassan, et au capitaine Bheenick, toujours porté manquant, a été célébrée ce dimanche 25 octobre à l’église l’Immaculée Conception, à Port-Louis.

A l’issue de cette cérémonie, une plaque commémorative a été dévoilée au parvis de l’église.

« La famille est vraiment détruite. C’est un grand vide, un gros chagrin. Il y a des sentiments d’incompréhension, beaucoup de questions sur les circonstances de cet accident. J’espère que la police fera son travail et qu’il n’y aura aucun cover-up », a fait ressortir le fils de Sylvain Addison, âgé de 25 ans.

Pour Nathalie Plassan, les larmes aux yeux, elle estime que rien ne lui rendra son frère. « C’est encore douloureux, l’absence pèse. C’était quelqu’un de très fort et un exemple à suivre. J’espère qu’il n’y aura pas de cover-up et que la MPA ne viendra pas nous embêter. Que justice soit faite! Qui a donné l’ordre pour que mon frère sorte dans un temps pareil? Ils nous donneront tout ce qu’il faut mais la personne ne reviendra pas ».

Pour l’épouse du capitaine Bheenick, la situation reste très dure, car elle est “seule ici, sans proche ni famille”. Pour elle, l’absence reste un poids lourd avec laquelle elle vit au quotidien.