Réagissant à des informations selon lesquelles un bébé serait mort de la Covid-19 sur le sol mauricien, le Dr Catherine Gaud a apporté des éclaircissements, ce jeudi 5 novembre.

L’enfant est en effet décédé en quarantaine mais pas suite à la Covid-19, a-t-elle assuré. Le bébé souffrait d’une malformation cardiaque et s’était rendu en Inde pour un traitement.

Comme le prévoit le protocol sanitaire, l’enfant et sa mère ont été placés en quarantaine à leur retour dans l’île. Toutefois, l’état de santé du bébé s’est détérioré et il est décédé.

« Le bébé n’est pas décédé suite à la Covid-19. D’ailleurs son test et celui de la famille étaient négatifs », a rassuré le Dr Catherine Gaud en conférence de presse cette après-midi.

Par ailleurs, deux autres incidents sont à déplorer. Un membre du Cabin Crew de Air Mauritius aurait enfreint le protocole d’auto-isolation. À son retour de Mumbai, ce dernier aurait accompagné ses enfants à l’école, s’est rendu à l’hôpital de Flacq et chez le dentiste. Toutefois, le Dr Gaud affirme que le steward a été placé en quarantaine. Il devra répondre de ses actes à sa sortie.

Autre cas signalé par le Dr Gaud : celui d’un passager mauricien, placé en quarantaine dans un hôtel à Quatre-Bornes, qui aurait échappé à la vigilance d’un policier pour se rendre au centre ville « pour se promener ». Ce dernier serait revenu au centre après plus d’une heure. Il a été placé en état d’arrestation au Detention Centre de Vacoas avant d’être transféré à l’hôpital Victoria car souffrant de problèmes de santé.

À noter qu’aucun cas n’a été détecté ce jeudi 5 novembre. Le nombre de cas actis s’élève à 26.