Photo d'illustration

Le Premier ministre adjoint, ministre du Logement et de l’Aménagement du Territoire, et ministre du Tourisme, Steven Obeegadoo a procédé cette semaine à un constat de visu de trois sites identifiés à Henrietta pour la construction de 600 maisons dans le cadre du projet de 12 000 unités résidentielles aux familles mauriciennes.

Le premier coup de pioche sera donné d’ici janvier 2020. Le ministre Obeegadoo a indiqué que l’une des difficultés dans la réalisation de ce projet reste l’acquisition de terrain. D’ailleurs, un appel à candidatures quant au consultant qui sera responsable de ce projet a déjà été lancé.

Trois sites couvrant 1305, 5 et 3 arpents de terres à Henrietta, appartenant à l’État, ont été identifiés en marge de ce projet social. Le ministre Steven Obeegadoo, en compagnie du maire de Vacoas/Phoenix, Praveen Ramburn, du député Ashley Ittoo et de Jayraj Sonoo, CEO de la New Social Living Development Ltd (NSDL), a effectué une visite des lieux jeudi après-midi.

Le ministre s’est dit satisfait du positionnement de ces terres qui, dit-il, offrira un environnement agréable à l’intention des habitants. Quelque 600 maisons seront réparties sur les trois sites en question. M.Obeegadoo a expliqué que la mise en œuvre des projets de logement prend du temps et comporte plusieurs étapes nécessaires.

Celles-ci incluent des procédures d’acquisition de terrain, et les phases de conception et de travaux tout en prenant en compte des règlementations et lois en vigueur ainsi que le respect des normes de construction.

« C’est la première fois qu’un gouvernement vient avec un tel projet ambitieux et c’est un nouveau défi à relever. Au fur et à mesure nous apprenons et nous avançons. Le plus gros défi du gouvernement n’est pas le financement mais de trouver des terrains. Nou pa anvi konstrir bann bwat zalimet me lakaz kot dimounn gagn plezir pou viv », dit-il.

Ainsi, 25 arpents sur des sites différents seront identifiés par circonscription pour la construction de ces 12 000 maisons. Rappelons que c’est le New Social Living Development Ltd (NSLDL) qui est chargé de mettre en œuvre l’ambitieux projet de construction de 12 000 logements sociaux d’ici 2024.