Dans une lettre adressée au ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, l’All Workers Federation (AWF) et le Mauritius Labour Congress (MLC) disent noter que des membres du personnel de santé se montrent réfractaires par rapport à la nécessité de se faire vacciner. Une des principales raisons avancées par le staff médical, selon les fédérations syndicales, est le contenu du Consent Form, qui prévoit qu’aucune poursuite ne peut être engagée à l’encontre du gouvernement ni du fabricant du vaccin en cas l’apparition d’effets secondaires.

Aussi proposent-ils d’amender le contenu du Consent Form pour qu’un plus grand nombre de gens accepte de se faire vacciner. Ils suggèrent ainsi la mise sur pied d’une Enquiry Unit pour répondre aux questions et appréhensions de la population en général. Cette unité aurait également pour responsabilité de répondre aux questions du grand public.

« In view of the critical situation we are facing with a second lockdown partially lifted and with an arising number of hospital staffs still reluctant to get vaccinated,the All Workers Federation/Mauritius Labour Congress are proposing the following to the Ministry of Health: 1) To avoid politicians/Ministers (Apart the Minister of Health) to intervene during the daily briefings of the National Covid Committee. Instead a hospital doctor can do so; 2) In order to get more people be vaccinated,the actual consent form should be revised so that every-one be not reluctant to do so; 3) To use TV/Video facilities in all hospitals and Area Health Centres to broadcast regularly scientific programmmes by experienced Mauritian doctors to explain on the importance to combat rumours being spread mostly on social media, live and conspiracy theories about vaccines supposedly being dangerous », soutient Haniff Peerun, président du tandem MLC-AWF.

Il propose aussi des émissions télévisées à des heures spécifiques sur le vécu des patients de la Covid-19 et sur des gens ayant perdu des membres de leur famille durant la période de pandémie. « On doit expliquer à la population que ce virus ne partira pas tout seul », dit-il. « The community should be well explained that this pandemic will not go away by itself, but only when most of us get vaccinated », conclu le président du MLC et de l’AWF.