- Publicité -

Victoria Urban Terminal : Tirage au sort pour l’attribution des étals 

Un tirage au sort pour l’attribution des 1 000 étals destinés aux marchands ambulants a eu lieu à la mairie de Port-Louis mardi en présence du Lord maire, Mahfooz Cadersaib, des membres du conseil et de représentants des marchands. Des numéros étaient ainsi répartis dans quatre boîtes (« Non food stuff », « Cooked foods », « Pre-cooked foods » et « Veg foods »), et à mesure qu’un numéro était tiré au hasard, le nom d’un marchand était sorti d’une urne. Ainsi, ce dernier se voyait attribuer l’étal associé au numéro tiré.

- Publicité -

Selon les responsables de cet exercice, « aucun marchand ne pourra approcher la mairie pour demander d’échanger le numéro de leur échoppe ». Les étals pour la nourriture seront séparés des « Non foodstuff » au Victoria Urban Terminal. Ainsi, 1 000 marchants ont obtenu un emplacement sur place, alors que 183 autres devront patienter encore des mois avant d’obtenir un coin à l’Immigration Urban Terminal, dont la construction n’a pas encore débuté. La mairie n’a pas encore décidé si ces derniers seront casés dans des emplacements spécifiques alors que, pour le moment, ces 1 183 marchands opèrent au Ruisseau du Pouce, au Jardin de la Compagnie, sur la place Decaen et à l’arrière du bâtiment LIC.

Le Lord maire a une nouvelle fois rassuré que les 183 marchands laissés sur la touche pour le moment auront priorité une fois le projet Immigration Urban Terminal prêt. De son côté, Hyder Raman, président de la Street Vendors Association, a exprimé sa satisfaction du déroulement du tirage au sort et se dit heureux que le gouvernement ait tenu sa promesse de trouver un emplacement permanent pour les marchands ambulants. À noter que cet exercice de tirage au sort doit être approuvé par le conseil municipal avant que les bénéficiaires de ces étals soient informés de la bonne nouvelle.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour