Depuis 1945 est célébrée chaque année, le 24 octobre, la Journée des Nations unies. À cet effet, ce mercredi 28 octobre, au Trianon Convention Centre, une cérémonie officielle, à l’initiative du ministère des Affaires étrangères en collaboration avec le ministère des Arts et de la Culture, a été organisée pour fêter le 75e anniversaire des Nations unies.

L’occasion pour les États membres de l’Organisation des Nations unies (ONU) de réaffirmer leur foi dans les buts et principes de la Charte des Nations unies.

L’ONU vise, en effet, à maintenir la paix et la sécurité internationales, à développer entre les nations des relations amicales fondées sur le respect du principe de l’égalité de droits des peuples et de leur droit à disposer d’eux-mêmes, entre autres.

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, invité d’honneur de l’évènement, a remercié l’ONU pour leur soutien accordé à Maurice lors de la pandémie de Covid-19. De même que lors du déversement d’huile après l’échouement du MV Wakashio.

Pour le chef du gouvernement, l’ONU est « la plate-forme des sans voix ».

L’évènement s’est soldé par une animation culturelle assurée par plusieurs artistes, dont l’Atelier Mo’Zar, les élèves du Conservatoire François Mitterrand et le Groupe Abaim.

Étaient également présents à cette occasion, les ministres Steven Obeegadoo, Nando Bodha et Leela Devi-Dookun, entre autres.

A lire : Le discours d’Antonio Guterres, UN Secretary-General, paru dans la rubrique Forum.