À la suite des consultations entre la Mauritius Chamber of Commerce and Industry (MCCI) et les autorités gouvernementales, notamment le ministère du Commerce, il a été décidé que la distribution de nourriture et de marchandises dans les hypermarchés, supermarchés et supérettes de la zone rouge se fera trois fois par semaine. En effet, la circulation dans la zone rouge – comprenant les circonscriptions 15, 16 et 17, et où le plus grand nombre de contaminations à la Covid-19 a été recensé – est contrôlée de près par les forces de l’ordre.

Les distributeurs pourront y avoir accès uniquement les lundis, mardis et vendredis à partir de 14h. Au niveau des distributeurs et commerçants, tout est mis en œuvre pour bien gérer les commandes et le stock afin qu’aucune pénurie ne soit occasionnée dans cette zone, notamment dans les Plaines-Wilhems. Dans d’autres régions de l’île toutefois, la distribution de marchandises se fait normalement. Les normes sanitaires strictes devront par ailleurs être respectées à tout moment et les véhicules, désinfectés régulièrement.

Par ailleurs, des discussions ont également été entreprises hier par la MCCI et les ministères de l’Éducation et du Commerce par rapport à l’ouverture exceptionnelle des librairies et “bookshops” à travers le pays. À l’approche des examens de School Certificate et de Higher School Certificate, la demande pour les fournitures scolaires est en effet conséquente. De ce fait, ces points de vente seront opérationnels pendant cinq jours, soit de ce mardi 16 mars au samedi 20 mars, y compris dans la zone rouge. Pour pouvoir y avoir accès, parents et élèves devront présenter une pièce d’identité ainsi qu’une copie du “time table” des examens, comme indiqué par la ministre de l’Education hier.