Lors d’une réunion entre le ministre des Technologies de l’Information, de la Communication et de l’Innovation, Deepak Balgobin et de hauts responsables de Facebook, des discussions ont eu lieu pour une plus grande collaboration dans le traitement des problèmes liés à cette plateforme de médias sociaux.

À l’issue des discussions, il a été convenu, entre autres, que Facebook améliorerait le processus d’examen des contenus locaux, notamment en répondant en temps utile aux demandes des autorités locales. À cette fin, ils envisagent d’employer plus de citoyens mauriciens, y compris de la diaspora.

Par ailleurs, le Computer Emergency Response Team of Mauritius (CERTMU) serait le seul organisme à rapporter à Facebook pour assurer la cohérence et une coordination efficace, comme c’est le cas dans d’autres pays.

Facebook devra ainsi soumettre un programme d’assistance technique à Maurice sur les technologies émergentes.

De plus, une visite de hauts fonctionnaires de Facebook à Maurice serait également prévue pour des sessions de travail techniques avec les autorités concernées.