(Photo by Vincenzo PINTO / AFP)

« Il ne faut pas se précipiter pour les vaccins et attendre les résultats ». C’est ce que recommande la Dr Catherine Gaud, du National Crisis Committee (NCC), en conférence de presse ce jeudi, 19 novembre.

Selon le porte-parole Zuberr Joomaye, le gouvernement mauricien attend l’aval de l’OMS pour aller de l’avant avec les vaccins. Pour lui, plusieurs laboratoires émettent des « communiqués de presse sur le pourcentage de leur capacité ».

« Après l’aval de l’OMS, Maurice prendra décidera lequel des vaccins accrédité », soutient le porte-parole du gouvernement.

Il ajoute que l’OMS a déjà fait parvenir un plan vaccinal lorsque le vaccin choisi sera sur le marché.

Pour rappel, le Dr Laurent Musango, représentant de l’OMS à Maurice, a déclaré le lundi, 16 novembre, que Maurice a d’ores et déjà payé pour le vaccin contre la Covid-19, qui sera ainsi distribué à 20% de la population. Il avance qu’à la fin du mois de novembre, les résultats des essais cliniques seront connus. “Maurice compte recevoir les 20% au début 1er trimestre 2021”, a-t-il soutenu.

A savoir qu’aucun cas local ou importé de Covid-19 n’a été recensé ce jeudi, 19 novembre. Pour l’heure, Maurice compte 51 cas actifs.

De plus, le 824 tests se sont révélés négatifs après le Contact Tracing effectué à la suite du cas local, détecté le 12 novembre.

Les critères de sortie pour les patients asymptomatiques se feront après 10 jours et deux tests PCR négatifs, le premier à J7 et le deuxième à J10. Si celui de J10 est négatif, le patient peut regagner son domicile mais doit s’auto-isoler durant sept jours.