Les funérailles de la Woman Police constable Dimple Raghoo, tuée en service lors d’une opération policière le mardi 24 novembre, ont eu lieu à Vieux Grand Port ce mercredi.

Plusieurs personnes ont tenu à rendre un dernier hommage en ce jour, soit la famille de la victime, des collègues policiers, des amis, des personnes qui ne la connaissaient pas et des personnalités politiques, dont le Premier ministre Pravind Jugnauth et l’ancienne présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim.

Tristesse, colère, choc, dégoût… Chacun exprime son sentiment face à ce drame qui a porté en deuil toute la force policière. Porté par ses collègues le convoi mortuaire était escorté par d’autres policiers en civil et en uniforme avant de se rendre au crématoire de Vieux Grand Port.

Pour rappel, la ‘woman police constable’ Dimple Raghoo a été percutée, traînée sur plusieurs mètres et laissée pour morte par des présumés trafiquants de drogue qui tentaient de fuir des éléments de la brigade antidrogue lors d’une opération de ‘controlled delivery’. Le policier Benoit Arlanda a aussi été blessé après avoir été percuté par la voiture au même moment. 

Trois suspects ont été interpellés hier soir dans cette affaire.  Il s’agit de Dylan Carlan, 26 ans, Hashimkhan HydherKhan, 27 ans et Dylan Ah-Kang, 25 ans.

Un quatrième suspect, Wazil Ally Meerkhan, le présumé chauffeur s’est lui rendu à la police, aux casernes centrales, à Port-Louis, cet après-midi en compagnie de son avocat, Me Assad Peeroo.

Lire également :