L’activiste Bruneau Laurette a fait la demande d’une Judicial review en cour suprême, hier, mercredi 3 décembre, contre la décision du directeur des poursuites publiques et le magistrat du district de Grand Port.

Cette Judicial review, logée par l’avoué Panzhany Rengasamy, fait suite à l’arrêt de la Private Prosecution contre les deux ministres par le DPP dans l’affaire du naufrage du MV Wakashio.

Pour rappel, les deux ministres ont fait face à un procès pour « culpable omission » en septembre suite à une Private Prosecution logée par l’activiste Bruneau Laurette. Ce dernier avait dénoncé la “responsabilité” des ministres Ramano et Maudhoo dans le cadre de l’échouement du MV Wakashio et la gestion de l’Oil Spill dans les lagons du Sud-Est.

Néanmoins, le DPP a décidé d’abandonner pour l’instant les accusations déposées par Bruneau Laurette contre les ministres Kavy Ramano et Sudheer Maudhoo pour « culpable omission », ainsi que celles contre le Director of Shipping Alain Donat et le capitaine du MV Wakashio Sunil Kumar Nandeshwar. Dans ses explications fournies au tribunal de Mahébourg, le représentant du bureau du DPP dit avoir logé une « discontinuance of proceedings in the matter for the time being » car à ce stade , il ne dispose pas suffisamment de preuves pour établir les accusations contre les prévenus « to the required standard ».

A lire également : NAUFRAGE MV WAKASHIO – PRIVATE PROSECUTION CONTRE LES MINISTRES RAMANO ET MAUDHOO : Le DPP gèle les procédures jusqu’à la fin de l’enquête