Photo archive - Christopher Lagane (ici, menant le peloton)

Il incarne le présent et l’avenir de la petite reine locale ! Du haut de ses 20 ans, Christopher Lagane posséde toutes les qualités voulues. Coureur talentueux ayant déjà écrit une belle page de son sport, il vise maintenant la consécration aux Jeux des îles de l’Océan Indien (JIOI) devant son public. Chef de fil de cette jeune génération de cycliste, il compte bien marquer le coup en réalisant une performance inédite…

Adulé par beaucoup de spécialistes dans le giron, le cadet des frères Lagane fait l’unanimité partout où il passe. D’ailleurs, il y a 4 ans, l’ancien Directeur technique national, le Sud-Africain Andrew Smith, avait eu des mots très élogieux à son égard, « Il a le talent pour passer professionnel ». Voilà une phrase lourde de sens. En effet, 4 années se sont écoulées sous les ponts, et le coureur s’est forgé, à vitesse grand V, un palmarès de champion, étant le meilleur spécialiste de l’effort en solitaire (contre-la-montre individuel) de l’île et aussi le numéro 1 de la sélection, avec, à son palmarès, deux Tour de La Réunion remportés, coup sur coup en 2017 et 2018.

Avant lui, aucun Mauricien n’avait réussi pareil exploit. Qui plus est, aucun cycliste n’avait enchaîné un doublé successif depuis le Français Dominique Chignoli en 1991 et 1992. Même s’il n’a pas encore remporté le Tour de Maurice, ce n’est qu’une question de temps avant qu’il ne lui mette le grappin dessus. « Christopher a énormément de talents. Au sommet de sa forme, il est vraiment très fort », avait confessé l’actuel DTN, le Français Michel Thèze, dans un passé pas si lointain. Certains ne s’en rendent peut-être pas compte, mais le minot est encore très jeune et peut encore franchir des paliers dans sa progression. Pour l’immédiat, il se prépare activement pour ces premiers JIOI, avec l’espoir de continuer sur sa divine lancée.

Il a d’ailleurs mis le cap jeudi soir, pour un stage final en France avec ses autres coéquipiers de la sélection, et ce, jusqu’au 8 juillet, sous la houlette du DTN. « C’est la première fois que je prends part aux JIOI, et, en plus, à Maurice. Ça représente beaucoup pour moi. Je suis vraiment très motivé et j’ai hâte de donner mon maximum pour faire honneur au quadricolore national », indique notre champion. Il ne passe d’ailleurs pas par quatre chemins, « Mon objectif, c’est de ramener le maximum de médailles. Nous aurons trois épreuves à nous mettre sous la dent, donc, logiquement trois chances de monter sur la plus haute marche du podium. »
Nous n’en attendions pas moins. C’est quand même un sacré phénomène.

Avec Grégory, là ou tout a commencé…

D’ailleurs, il a toujours mis en avant ses coéquipiers, qui, selon ses dires, demeurent la cheville ouvrière de ses succès. « Je salue toujours mes coéquipiers pour leurs efforts et leurs sacrifices. Je m’estime privilégier d’être entouré des mecs de ce genre. C’est une bénédiction », avait-t-il avoué lors de ces grandes victoires. Le cyclisme est un sport individuel ou le collectif a un rôle prépondérant, avec des travailleurs de l’ombre comme première rampe de lancement. Et son couteau suisse à lui, n’est autre que son grand frère, Grégory, celui par qui tout a commencé. « Le vélo, je l’ai commencé en suivant mon frère à l’entraînement. Il a débuté un peu avant moi, mais, j’ai tout de suite voulu en faire moi aussi. C’était naturel », fait-t-il ressortir. Avant de poursuivre, « A partir de ce moment là, je n’ai plus lâché le vélo et j’ai arrêté les autres disciplines à l’instar du football. Je m’y suis donné corps et âme, à ce sport »

Et 10 ans après, force est de constater que le coureur de Faucon Flacq SC-KFC a toujours la même envie et la même détermination de réussir. « Je veux toujours me surpasser, donner le meilleur de moi-même. » Fils de l’ancien cycliste et actuel vice-président de la Fédération mauricienne de Cyclisme (FMC), Jean-Philippe Lagane, le double vainqueur du Tour de La Réunion précise que « Papa ne m’a jamais poussé à faire du vélo, même si c’est vrai que je viens d’une famille de cycliste, avec également mon oncle, Thierry Lagane, et Denis Gallet. »

Monsieur Tout-le-monde

Une affaire de famille, avec le talent en plus, serait-t-on tenté de dire. Très apprécié par ses camarades, et ne voulant jamais trop en faire, Christopher Lagane nous livre des détails sur sa personnalité si particulière pour un champion de sa trempe, « Je suis quelqu’un d’assez discret et réservé. J’aime beaucoup les courses hippiques et aussi la pêche. Je dirai que depuis 3 ans, je me consacre entièrement au cyclisme », soutient notre interlocuteur qui commencera des études en management au mois de septembre. Avec Christopher Lagane dans nos rangs, nous sommes en droit de rêver plus haut ! Avec un diamant d’un tel éclat, la Team Maurice-MCB a toutes les armes en main, pour réaliser un parcours XXL aux JIOI. Sun Tzu, général chinois du VIe siècle avant J.C.célèbre en tant qu’auteur de l’ouvrage, ‘L’Art de la Guerre’ a dit : « Celui qui n’a pas d’objectif ne risque pas de les atteindre.»
Christopher Lagane, lui, est sur la voie royale pour atteindre l’un de ses plus beaux buts…

Mon message aux Mauriciens

« Nous avons besoin de vous, public »

«C’est de soutenir au maximum tous les athlètes prenant part aux JIOI et de faire le déplacement en grand nombre. Se sentir soutenu et poussé par notre pays, est, ce qui peut faire la différence et nous aider à nous surpasser le jour des épreuves. Venez en grand nombre. Nous avons besoin de vous, public.»