Captain Firth déborda vite les trois chevaux à son intérieur avant que Stunning Tiger ne le contourne dans la première courbe sous les sollicitations de Samuel pour s’emparer du commandement. Amber Palace continua sa progression pour se porter sur l’arrière main du meneur qui imprima un train modéré. Captain Firth était troisième devant Constellation qui se fit déborder par Ghost Dog dans la descente. Pegasus Legacy déboîta pour se placer sur le flanc gauche de Druid’s Moon. Vinrent ensuite I’ll Be Back et Beacon Flare. Les positions demeurèrent pratiquement inchangées jusqu’au dernier tournant. On pensait qu’Amber Palace allait tenter de prendre de vitesse ses adversaires vu qu’il ne possède pas une grosse accélération, mais Ségeon attendit la fin des false rails pour solliciter sa monture. Doté d’une meilleure pointe de vitesse, Ghost Dog qui était en embuscade dans le tournant, prit vite l’avantage sur le duo de tête. A l’arrière, on pouvait voir la progression de Pegasus Legacy à l’extérieur. Captain Fifth s’infiltra, lui, entre Constellation et Stunning Tiger, mais ce dernier pencha sur sa droite, fermant le passage.
Geroudis doubla la mise sur Rear Admiral qui confirma qu’il est plus efficace sur le sprint après avoir démontré ses limites sur le mile. A l’occasion Gilbert Rousset avait décidé d’enlever les oeillères à son poulain qui montra un meilleur visage pour renouer avec le succès. Piquet prit de vitesse tous ses adversaires pour s’emparer de la position tête et corde, mais il se fit vite déborder par le véloce Steel Of Approval qui n’avait que 50 kg sur le dos. Rear Admiral ne se mêla pas à la lutte pour le commandement et se contenta de suivre à l’extérieur de Piquet. Amazing Bolt essaya d’améliorer sa position, mais il fut condamné en troisième épaisseur vu la présence de Shield Of Thunder et Pageantry en deuxième rideau. Soaring Free précédait Because U Said So et Wind Power respectivement.
Il avait montré le bout du nez en quelques occasions. Hier, sa légère charge aidant, Cirac est parvenu à vaincre le signe indien sous la conduite de l’apprenti Niven Marday qui inscrivait son premier succès 2013 une semaine plus tôt. King Tut mit à profit sa première ligne pour s’emparer de la position tête et corde devant Zip It qui n’insista plus après un furlong, mais se retrouva en one off vu que Pilot se plaça dans le dos du meneur. Tornado Man se retrouva en quatrième position à l’extérieur devant Mobschief qui faisait l’extérieur de Pale Ale. Cirac se rapprocha à l’intérieur de Pride Of Prussia dans la descente où il ne précéda que The Money Is Yours. Marday demanda un premier effort à sa monture à la route où il quitta la corde avant d’être franchement lancé au poteau des 400m. Cependant, il fut contraint d’aborder la dernière courbe en épaisseur. Zip It accrocha King Tut à l’entrée de la ligne droite. Pale Ale s’amena entre les deux, mais il se montra hésitant. Cirac mit vite le nez à la fenêtre et bien que changeant de ligne, il parvint à résister au retour de Pale Ale avec une certaine assurance.
The Major Prospect Plate semblait taillé pour Dreams Come True qui y faisait figure d’épouvantail, mais c’était sans compter avec Made Of Money qui à 11 ans se retrouva au bon moment pour le coiffer au poteau et renouer avec le succès après plus d’une année. Fire Wire tenta de prendre le train à son compte, mais Torero misa sur son bon pas intial et sa ligne intérieure pour conserver l’avantage de la corde.
Woodworth n’insista pas dans la courbe et repris sa monture pour suivre sur l’arrière main du meneur. Ce dernier en profita pour réduire l’allure. Ségeon en profita pour quitter l’avant dernière position et contourner le peloton sur Imperial Palace qui prit le relais en début de descente. L’alezan de l’écurie Merven imprima un train sélectif et très vite il creusa l’écart. Au poteau des 600m, il comptait environ 5L sur Torero qui précéda Dream Come True qui devançait par environ 3L Fire Wire et Baynesfield. Vinrent ensuite Made Of Money, Benjamen Boo et Sherwani respectivement. Ségéon laissa courir sa monture dans son pas jusqu’au abord du dernier tournant où il commença à la mettre sous pression. On pensait alors qu’il serait difficile à rattraper, mais Imperial Palace commença à faiblir à mi-ligne droite. Dreams Come True fit la meilleure impression à ce moment de la course, tandis que Made Of Money était légèrement plus en retrait. L’issue de la course fut longtemps indécise. Imperial Palace se montra très accrocheur, mais il se fit rattraper à quelques dizaines de mètres de l’arrivée par Dreams Come True qui se fit coiffer dans les toutes dernières foulées par Made Of Money.
La troisième épreuve n’a pas livré de surprise. La victoire est revenue à Bingelela, convaincant vainqueur sur le kilomètre à sa dernière tentative dans une valeur inférieure, qui mit tout le monde d’accord à l’issue d’une sage course d’attente. Winter Skye se montra le plus rapide à l’ouverture des boîtes, mais Man Of His Word, la doublure de l’écurie Foo Kune, fut sollicité à son extérieur pour prendre le train à son compte après moins d’un furlong. Ségéon déboîta sa monture au bas de la descente pour se rapprocher sur le flanc gauche du meneur qui partit sur de bonnes bases. Rainbow Man améliora également sa position, mais il fut condamné en troisième épaisseur. The Colonel’s Son était quatrième à l’intérieur de Top Of The Chocs qui précédait Bingelela. Celestial Wind se fit distancer à mi-course, forçant ainsi Donnie Brasco à le contourner. On constata alors que la nouvelle unité de l’écurie S. Henry eut du mal dans le tournant. Winter Skye déborda Man Of His Word dans la dernière courbe, mais il ne fut pas en mesure de prolonger son effort jusqu’au bout.
Doublé de Dereck David
Craignant sans doute de ne pas obtenir le passage entre Top Of The Chocs et Rainbow Man, Woodworth opta dans un premier temps de passer à l’intérieur du cheval de l’écurie Maigrot, mais il se ravisa vite et lança sa monture entre ces deux chevaux. A l’intérieur, The Colonel’s Son était contraint de quitter la corde vu qu’il fut incommodé par Man Of His Word qui changea de ligne. Lorsqu’il retrouva son momentum, il était déjà trop tard. Top Of The Chocs prit l’avantage à environ 150 mètres de l’arrivée, mais il ne fut pas en mesure de contrer le finish de Bingelela au milieu de la piste. Si Corne Orffer s’était distingué sur un cheval de l’écurie Allet lors de la 34e journée, Dereck David a rendu l’ascenseur à Rameshwar Gujadhur hier en s’imposant sur Ushokolethi qui confirma son étendard de favori à l’issue d’un parcours en or. Even Chance fut le plus prompt au départ et on s’attendait à le voir assurer son avantage, mais Ushokelethi le déborda sans aucune résistance de sa part. Au contraire, Ségeon retint sa monture, facilitant ainsi la tâche du futur gagnant et se laissa même doubler par Westhampton. Commodore Pete était quatrième devant Bright And Blue et Make My Grey, tandis que Single Tempo et Sylvester, partis lentement, occupaient les derniers rangs. Nullement inquiété, Ushokolethi prit le soin de réduire l’allure dans la descente. Ce qui fit qu’à l’arrière, quelques chevaux se montraient ardents. Ségeon déboîta sa monture pour se rapprocher sur l’arrière main du leader sans toutefois l’inquiéter. Ushokolethi durcit l’allure à la route pour aborder la ligne droite finale en vainqueur. Dereck David attendit les derniers 200 mètres pour commencer son effort. Il était alors évident que ses adversaires n’auraient pas la partie facile. Sous les sollicitations de son cavalier, Ushokolethi maintint le rythme pour résister avec assurance à Even Chance. Single Tempo conclut honorablement pour compléter le podium.
David se signala aussi pour le compte de son écurie pour lequel il n’avait qu’une monte, et non des moindres, pour la journée. Il s’agit d’Isipho qui avait déjà visité la winner’s enclosure en trois occasions cette saison. A sa dernière sortie, il s’était contenté de la cinquième place à un peu plus de deux longueurs du vainqueur. Mais il affrontait ce jour-là un lot nettement supérieur et les 1600m étaient probablement un peu trop longs pour lui. Cette fois, il était raccourci et avait hérité de la première ligne, mais Eagle Award constituait un adversaire de taille. Cependant, au terme d’un bon parcours, il domina ses sujets avec une certaine autorité. On s’attendait à voir Monsieur Dane aux avants postes, mais Burke n’insista pas face à Isipho sur lequel David paraissait surpris et se contenta de suivre sur son arrière main avant de prendre le relais en début de descente. Acapella se maintint à la hauteur d’Eagle Award qui précéda Colour Quest et Dynastar, tandis que Saziwayo qui était mal parti – il a été déclaré non partant- , concédait une dizaine de longueurs de retard. Isipho se rapprocha à partir de la route avant de déboîter à 400 mètres de l’arrivée. Très vite il accrocha Monsieur Dane pour aborder la ligne droite finale en tête. Lorsque David lui demanda un nouvel effort, Isipho accéléra à nouveau pour laisser sur place ses adversaires et s’imposer facilement devant Eagle Award et Acapella.
La belle série continue pour Andrew Fortune pour le compte de l’écurie Maingard. Battu de peu sur Dreams Come True, le Sud-Africain se racheta sur George Noble qui ne fit que confirmer ses récents progrès. Il y eut lutte pour le commandement entre Iwannadance et Lion’s Print sur environ 300 mètres. Le premier nommé conserva l’avantage de la corde sur le représentant de l’écurie Merven qui fut repris dans la ligne droite afin de se placer à la corde. Au premier passage du but, la monture de Burke comptait environ 2L sur Lion’s Print qui en comptait trois sur Please To Progress qui avait sur son flanc George Noble devant Beautiful Bhutan, Storm Alterno, Royal Day et Friday Lunch Club, tandis que Spacebeam qui avait complètement manqué son départ était quelque peu distancé. Parti assez vite, Iwannadance réduisit l’allure à partir du poteau des 1200m. Malgré cela, il creusa graduellement l’écart sur son plus proche poursuivant sur lequel il comptait un peu plus de 5L au bas de la descente. Please To Progress et Fort Noble s’étaient rapprochés tout comme Storm Alterno qui fut contraint d’attaquer en troisième épaisseur dans le dernier tournant où Iwannadance vit son avance fondre comme neige au soleil. George Noble accrocha le meneur en main à l’entrée de la ligne droite et Fortune le monta hands and heels. Beautiful Bhutan fit impression, mais il ne se montra pas assez percutant pour inquiéter le représentant de l’écurie Maingard qui gagna assez facilement. Friday Lunch Club se rapprocha quelque peu sur le tard pour compléter le podium.