Cela fait une semaine depuis que Sylvio Michel a commencé une grève de la faim au Jardin de la Compagnie pour reprocher notamment aux autorités leur lenteur face aux recommandations de la Commission Justice et Vérité. Même si ce mouvement n’a pas encore un large soutien populaire, le gouvernement et l’opposition sont aujourd’hui embarrassés par ce problème dont la solution ne semble pas être simple à court terme. En effet, les Verts Fraternels demandent que les recommandations de la Commission Justice et Vérité soient mises en oeuvre et qu’une compensation soit versée aux descendants d’esclaves pour rétablir la justice. Pour soutenir ces demandes, Sylvio Michel, le leader des Verts Fraternels, et Edwidge Rigobert ont entamé cette grève de la faim.
Pour l’heure, les Verts ont reçu le soutien de Global Greens et  de Paul Bérenger qui a fait un appel au Premier ministre pour une sortie de crise, avec la demande que le Centre Nelson Mandela se charge de la promotion de ses recommandations. Le leader de l’opposition, qui dit en avoir discuté avec le PM, indique que ce dernier a réagi « positivement » à sa suggestion.
Les verts annoncent néanmoins un rassemblement pour demain à 11 h.