Favoriser et développer des réseaux durables dans l’industrie aérien. Tel constitue le but de la huitième Aviation Stakeholders Convention sous le thème « Gagner ensemble » et lancée par l’African Airlines Association (AFRAA) et Air Mauritius.

Cette conférence, qui se tient du 12 au 14 mai, réunit plusieurs opérateurs et prestataires de services aériens.

L’invité d’honneur de l’évènement, le Deputy Prime Ministre Ivan Collendavelloo, a démontré son engouement pour « la réduction d’obstacles entre les États africains » en utilisant, a-t-il ajouté, « des approches qui tiennent compte des besoins de chacun des pays impliqués ».

De fait, devait-il plaider, « nous devons travailler ensemble pour gagner ensemble ».

Le secrétaire général de l’AFRAA, M. Abderrahmane Berthé, a mis l’emphase sur « le projet réussi et viable qu’est l’industrie aéronautique africaine est réalisable mais exige des efforts rigoureux ainsi qu’une étroite collaboration entre tous les pays africains ».

Il a également réitéré « l’objectif de cette convention qui est d’établir des relations durables entre les parties prenantes du secteur de l’aviation et les compagnies aériennes pour le bénéfice de l’aviation africaine ».

M. Somas Appavou, directeur général d’Air Mauritius, a souligné que l’aviation représente « une bouée de sauvetage pour les petits États insulaires comme Maurice » et a nécessité d’établir « des partenariats solides pour surmonter les difficultés rencontrées ».