Photo d'illustration

Triste fin pour le constable Jean Sebastien Ludovic Emilien, âgé de 22 ans, qui a succombé à ses blessures après un accident survenu hier après-midi sur la route principale de Grande-Rivière-Nord-Ouest. Cet élément affecté à l’Anti Robbery Squad était en compagnie de sa petite amie, qu’il devait déposer à La Tour Koenig, quand une voiture a percuté sa moto.

Selon les premiers éléments d’information à la disposition de la police des Line Barracks, en charge de l’enquête, une Nissan March grise, avec trois occupants à bord, dont la conductrice de 35 ans, se dirigeait vers la capitale quand elle a subitement débouché de la rue James Smith pour accéder à la route Royale de GRNO. Ce faisant, la trentenaire n’a pu éviter la moto du constable Ludovic Emilien.

Selon les enquêteurs, le policier a donné un coup de frein mais a quand même fait une lourde chute sur l’asphalte avant que sa moto, de marque Zontes, ne termine sa course contre un mur. Le motocycliste était grièvement blessé à la tête mais respirait toujours peu après le choc. Sa petite amie, elle, a également été blessée lors de la collision.

Le SAMU a été immédiatement mandé sur les lieux de l’accident et Ludovic Emilien a été conduit d’urgence à l’hôpital Jeetoo. Mais près d’une heure après son admission, il a succombé à ses blessures. Son corps a alors été transféré à la morgue, où l’autopsie pratiquée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du département médico-légal de la police, assisté du Dr Sunnassee, a attribué le décès du policier à de multiples blessures.

En arrivant sur place, alors que la police a trouvé la moto du policier dans une impasse non loin du lieu de l’impact, les éléments du Forensic Science Laboratory, eux, ont prélevé des traces de sang sur un mur. Des mesures par rapport à l’accident ont été prises en présence de la conductrice de la Nissan. Cette dernière a été soumise à un test d’alcoolémie, qui s’est avéré négatif.

Sur les instructions du chef inspecteur Rajanah, elle a été conduite au poste de police des Line Barracks pour donner sa version des faits. Après cette étape, elle a été placée en cellule au Moka Detention Centre. La trentenaire est attendue ce matin en justice, où une accusation provisoire d’homicide involontaire sera retenue contre elle. Comme elle était sous le choc, elle n’a pas encore donné des détails sur les circonstances de l’accident. L’enquête se poursuit sous la supervision de l’ASP Govinda Reddi.

À noter que cet accident a provoqué un léger ralentissement au niveau de la circulation à GRNO hier après-midi car il a fallu attendre l’arrivée des pompiers pour nettoyer la route. Le constable Ludovic Emilien est la 47e victime de nos routes cette année, tandis qu’à la même période en 2018, 66 personnes avaient perdu la vie.

Le constable Sebastien Emilien, originaire de l’île Michel, à Rodrigues, avait intégré la force policière le 28 octobre 2017. Il faisait partie de l’Anti-robbery Squad de la Special Supporting Unit. Apprécié de ses collègues, ce jeune homme s’est surtout distingué dans les compétitions sportives organisées par la force policière. Après le rapatriement de son corps à Rodrigues, ses funérailles auront lieu le même jour. Ses nombreux collègues de la SSU sont dans la peine et pleurent sa mort tragique.