Une jeune recrue de la force policière, Abdool Qaadir Mohayyuddeen Khodabaccus, âgé de 22 ans et affecté à la Special Mobile Force (SMF), a connu une fin tragique hier après-midi sur la route principale de Poudre-d’Or. Le jeune homme, qui n’était pas de service à ce moment-là, circulait à moto lorsqu’il a été percuté de plein fouet un autobus de flotte individuelle opérant pour Jaimuni Travel. L’impact de la collision était d’une telle violence que le jeune homme est mort sur le coup.
Selon les recoupements d’informations effectués par la police, Abdool Khodabaccus tentait de dépasser la voiture qui le précédait et l’a frôlée, juste avant d’être percuté par l’autobus. Une autopsie pratiquée par le Dr Baichoo, Police Medical Officer (PMO), a révélé que le jeune homme a succombé au choc de ses multiples blessures. Il avait rejoint la force policière en janvier 2014. Par ailleurs, le conducteur de l’autobus, un quinquagénaire domicilié à Cassis, a été soumis à un alcootest qui s’est avéré négatif.
Abdool Khodabaccus est la 60e victime de nos routes recensée depuis le début de cette année et la quatrième en l’espace d’à peine trois jours. En effet, durant le week-end, trois autres personnes ont également perdu la vie des suites d’accidents de la route. Sattianand Mulloo, un habitant de Cottage de 61 ans, a été fatalement percuté par une fourgonnette, samedi matin, pendant qu’il cueillait des fleurs. La collision est survenue à la rue Mahatma Gandhi, dans sa localité, près des feux de signalisation. Il a été tué sur le coup et l’autopsie a révélé qu’il avait succombé au choc de ses multiples blessures. Le conducteur de la fourgonnette, un jeune de 22 ans, ne s’était pas arrêté après la collision mais devait vite être rattrapé grâce au travail minutieux de la police. Il a été placé en détention, bien que testé négatif à l’alcootest.
Deux autres victimes ont aussi été recensées dimanche. Billy Steward Paolo Tance, un sourd-muet de 44 ans domicilié à Résidence Vallijee, a rendu l’âme après avoir passé neuf jours à l’hôpital Jeetoo. Il avait été victime d’un délit de fuite vers 19 h, le vendredi 27 mai, pendant qu’il traversait la route à Cassis. L’autopsie a attribué son décès à une lésion cérébrale. Enfin, Manuel Robert Henry, un sexagénaire habitant à Eau-Coulée, a succombé à une pneumonie après avoir passé un mois à l’hôpital. Il avait été percuté par un van dans les parages de Canot, le 6 mai dernier.