Jonathan Sicart et son épouse, Carine Sicart-Callejo, accusés d’une fraude de 8 millions d’euros en France, avaient formulé une demande pour obtenir la nationalité mauricienne. Toutefois, lors de l’appel de l’affaire hier devant la Master’s Court, Carine Sicart-Callejo a signifié son intention de retirer sa demande de naturalisation. Le couple devrait être rapatrié en France ce 24 juillet.
Le couple Sicart est accusé par la justice française d’avoir fui le pays après avoir commis une fraude de 8 115 260 d’euros de même que des transactions illicites, dont le détournement de 162 camions de leur entreprise Callejo-Transports, près de Toulouse, qu’ils avaient revendus à une société en France. En 2015, le couple et leurs deux enfants ont posé leurs valises à Maurice, à Case-Noyale. Toutefois, à travers Interpol, les autorités françaises ont demandé leur rapatriement. Le tribunal de Port-Louis avait ordonné leur incarcération jusqu’à ce que les procédures soient enclenchées pour leur extradition vers la France. Le couple était représenté par Me Gavin Glover, Senior Counsel, Me Yahia Nazroo et l’avoué Bhooneshwar Sewraj.