L’ACIM a tenu un point de presse hier matin dans ses locaux pour mettre en garde les consommateurs contre la falsification des dates d’expiration des produits alimentaires en boîte ou en sachets dans une grande compagnie à Curepipe.
Dans le souci de protéger les consommateurs, l’ACIM a tenu une conférence de presse vendredi. En cause : les dates d’expiration de certains produits dans une grande compagnie de distribution. L’association fait ainsi ressortir que certains produits – notamment les fromages de la marque Président – sont déjà expirés et que leur date de péremption a été falsifiée. Jayen Chellum, le secrétaire général de l’ACIM, explique ainsi que lors des achats effectués par l’association, il a été constaté qu’un certain nombre de produits ne comportaient ni date de production ni date d’expiration, en contravention donc avec la législation dans ce domaine. « La date de production n’existe pas sur des produits dont les dates d’expiration ont été falsifiées. C’est clair, car il y a un délai maximum entre la date de production et la date d’expiration, dépendant des catégories de produits alimentaires. À part le fromage Président, il se pourrait que le beurre Camembert, les biscuits Top Budget et même de la viande pourraient avoir subi le même sort. »
Ces produits, poursuit M. Chellum, sont importés par une grande compagnie basée à Curepipe avant d’être distribués dans plusieurs grandes chaînes de supermarchés et de petites boutiques à travers le pays. Or, ils peuvent être potentiellement dangereux. Le secrétaire général met ainsi en garde : la consommation de produits expirés peut occasionner des troubles digestifs et une intoxication alimentaire. L’ACIM lance donc un appel aux Mauriciens afin qu’ils redoublent de vigilance. Par ailleurs, l’association demande un audit complet sur cette compagnie auprès du ministère de la Santé afin de protéger les consommateurs, ce qui comprend aussi les touristes car certains de ces produits sont fournis à bord d’une compagnie aérienne ainsi que d’un bateau. L’ACIM demande qu’une décision soit prise pour la fermeture de cette compagnie du fait de sa pénétration significative sur le marché alimentaire.
Les consommateurs peuvent prendre contact avec l’ACIM au 212-2333 ou au 208-2193, ou le ministère de la Santé pour plus de renseignements.