La Mauritius Revenue Authority (MRA) et la Gambling Regulatory Authority (GRA) ont signé un accord de coopération jeudi au siège social de la MRA à Port-Louis. Son objectif : assurer une meilleure coordination entre les deux institutions qui leur permettrait d’exercer leur fonction respective avec plus de vigueur.
Créée en 2007, la Gambling Regulatory Authority (GRA) a pour but de réglementer et de contrôler les jeux de hasard. Elle prend en charge toutes les activités des Gaming Act et Horse Racing Board Act.
La MRA, quant à elle, a la responsabilité de collecter les taxes sous la GRA Act. En 2012, la loi a été amendée, des inspecteurs de l’organisme fiscal se sont vu confier certaines tâches et un système de surveillance électronique centrale a été mis en place.
Avec l’entrée en vigueur de cet accord, les autorités s’attendent à une meilleure coopération mutuelle que ce soit en termes d’échange d’information ou d’administration fiscale qui permettra à chacune d’assumer ses fonctions respectives avec plus de vigueur.
Le directeur de la MRA, Sudhamo Lall, devait lors de son intervention à cette occasion, rappeler que la MRA a signé des accords de coopération avec 13 autres organisations dont la Banque de Maurice (BoM), la Financial intelligence unit (FIU), la State Informatics Limited (SIL), Financial Services Commission (FSC) et le bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP). Il note aussi l’accord signé avec la State Bank of Mauritius (SBM) et Cellplus Mobile Communications.
Ces accords permettent à la MRA de consolider les initiatives concernant l’administration fiscale, l’optimisation des revenus et la réforme et la modernisation du système sans oublier l’amélioration de la perception du public.