photo illustration

Mondlane Isabel Lucia, 42 ans, une Mozambicaine, a été interpellée à l’aéroport de Plaisance avec 42 boulettes d’héroïne dans l’estomac, d’une valeur de Rs 7 millions.

Elle disait être venue à Maurice pour des vacances. C’est sur le vol SA 190 de la South African Airways en provenance de Johannesburg que cette fabricante de parfums est arrivée dans l’île. Suite à un exercice de profilage, elle a été interpellée par les officiers de la Customs Anti-Narcotics Section (CANS) de la MRA pour être interrogée alors qu’elle quittait le « green channel ». Ses bagages ont été scannés mais rien d’incriminant n’a été trouvé.

Lors de l’interrogatoire, elle n’a pu donner d’explications sur ses nombreux aller-retour et son court séjour dans l’île. Cuisinée par les officiers, elle a fini par avouer qu’elle transportait de la drogue dans l’estomac, procurée par un ressortissant nigérian.

Une équipe de la brigade anticipate drogue a été alertée. Arrêtée, elle a été par la suite conduite à l’hôpital où elle a purgé les boulettes de drogues.

Une opération de livraison contrôlée a été mise en place et un dénommé Ajagu Ikechukwu Promise, un ressortissant nigérian, est venu récupérer la drogue.

Les officiers ont découvert que ce dernier est arrivé à Maurice en tant que touriste depuis le 15 janvier 2017 en provenance de Johannesburg par le vol MK852 d’Air Mauritius. Il a également été arrêté. L’enquête se poursuit actuellement.