PHOTO ET TEXTE
SHIVAGAAMI ET KAVINIEN KARUPUDAYYAN

À Sainte-Croix, lundi vers 15h30, nous avons marché le long de la route Nicolay où les gens venus des quartiers avoisinants, de tout le pays et d’autres îles des Mascareignes cherchaient l’endroit parfait pour (entre)voir Sa Sainteté le Pape François, espérant du fond de leurs cœurs que son regard se pose sur eux ne serait-ce qu’un instant. Une foule qui grossissait à mesure que l’on avançait vers le rond-point d’Abercrombie — où nous nous sommes arrêtés – et ce, jusqu’à l’allée du Père Laval dont on célébrait le 155e anniversaire de la mort en ce lundi 9 septembre et où le Pape allait se recueillir. Malgré la fatigue sur le chemin du retour en route pour le Réduit, ce dernier ne nous a pas déçus et a pris le temps pour saluer tout ce beau monde de notre île Maurice, fille de toutes les cultures comme le disait Pierre Renaud. Il y a eu ce moment où son regard en une fraction de seconde a croisé les nôtres. Moment de pur bonheur ! En sus de ce regard empli de compassion, les arbres aussi tout au long du chemin semblaient saluer Sa Sainteté. Grazie Papa Francisco !