« Les villes en fête », c’est ainsi qu’est décrit la première édition des Jeux des Villes 2014 qui se tiendra du 27 septembre au 5 octobre prochain à Maurice, sous l’égide de l’Association des autorités urbaines (AAU) en collaboration avec les cinq municipalités. Le lancement officiel du logo des Jeux a été effectué hier à la municipalité de Port-Louis, lors d’un point de presse.
Un nombre de 1 500 athlètes licenciés sont attendus dans la ville hôte, Beau Bassin Rose-Hill, pour les compétitions qui concerneront onze disciplines : football, volley-ball, boxe, handball, basket-ball, badminton, tennis de table, athlétisme, relais-marathon, basketball en fauteuil et quatre autres courses pour les handisportifs.
« Notre objectif est de donner à nouveau le goût de la participation aux activités dans les villes, dans un cadre sportif », a fait ressortir Rashid Daureawoo, le maire des villes soeurs et président de l’AAU. Un budget de Rs 4 M sera déboursé par l’association. Les villes de Curepipe, Vacoas-Phoenix, Quatre-Bornes, Beau-Bassin Rose-Hill et Port-Louis bénéficieront de la somme de Rs 400 000 respectivement. Quant aux membres du comité organisateur ils sont, pour la plupart, des retraités du service civil, de l’éducation ou de l’industrie sucrière qui ont répondu présent.
En ce qui concerne l’adjoint-maire de Beau Bassin Rose-Hill, Philippe Boudou, il a tenu à remercier tous ceux qui ont accueilli ce projet avec enthousiasme. « Nous voulons donner une nouvelle chance à la régionalisation, qui est restée en veilleuse pendant un bon moment. Les participants ainsi que le public pourront retrouver une appartenance à leur ville », soutient-il.
Quant aux athlètes, ils devront impérativement être licenciés d’une fédération nationale et résidents des villes qu’ils représentent. Il n’y aura aucune restriction en ce qui concerne les niveaux, et les règlements seront les mêmes que pour les compétition nationales et internationales.
Pour sa part, Myrna Lapierre, présidente du comité organisateur, a laissé entendre qu’un volet culturel sera également au programme. « J’invite chaque ville à s’investir pour un numéro culturel ». Du côté des récompenses, des médailles pour les épreuves en individuel et par équipes, des trophées souvenirs et challenge pour les meilleurs sportifs ainsi que des certificats de participation seront remis aux athlètes. « We never change a winning team », a conclu Myrna Lapierre, se référant au comité d’organisation.