Présélectionnée tant au 10 000 m qu’au semi-marathon des Jeux de Iles, l’expatriée Marie Perrier (France), également spécialiste du trail, devra faire une croix sur sa participation aux mondiaux du trail prévus prochainement au Portugal. Touchée à la hanche, la Toulousaine du Ca Balma sera au repos, le temps qu’elle soit rétablie. « On espère que ce soit le cas en vue des Jeux », ne peut que souhaiter Vivian Gungaram, président de l’Association mauricienne d’athlétisme.

Le 13 avail dernier lors des Championnats de France disputés à Pacé en Bretagne, notre compatriote avait frappé un grand coup au 10 000 m dames en tombant l’un des plus vieux records nationaux qu’on croyait à jamais inaccessible, car détenu par nulle autre que la légendaire feue Maryse-Justin en 36’29”25 courus le 30 aoüt 1988 à Annaba, lors des Championnats d’Afrique d’Algérie. Perrier a couvert la distance à la 6e place en 34’43”31 pas loin du podium, la 3e place revenant à Française Floriane Chevalier Garenne créditée de 34’24”90. La Marocaine Hanane Bouaggad s’était imposée en 33’50”06 devant Fadouwa Ledhem (Ea Cergy Pontoise) en 34’07”32. Marie Perrier s’était également mise en évidence l’an dernier lors des Championnats du Commonwealth de semimarathon courus le 7 octobre à Cardiff aux Pays de Galles. Elle avait battu l’autre vieux record de Maryse-Justin le portant de 1h18”26 à 1h17”02. L’ancienne référence datait du 7 avril 1991 à Athis Mons en France.