« La réforme de l’éducation ne résultera pas en la fermeture des collèges privés. Si un ou deux d’entre eux devront fermer leurs portes, ce ne sera certainement pas à cause de la réforme mais davantage à cause de leur propre capacité à attirer les parties concernées ». Propos de Leela Devi Dookun-Luchoomun, ministre de l’Éducation, au collège Friendship, à Goodlands, ce matin, à l’occasion de la célébration du 55e anniversaire de ce collège et l’inauguration d’un multi-sports complex.