L’agence Immedia offre un moment exceptionnel aux mélomanes avec la programmation du concert de Susheela Raman, le samedi 26 mai à 20 h au Mahatma Gandhi Institute de Moka.
Surnommée la « Queen of World Music », Susheela Raman, d’une famille originaire du sud de l’Inde, elle-même étant née à Londres, de parents tamouls, est une spécialiste de la fusion indo-jazzy. Dans la plupart de ses albums, on retrouve les mêmes métissages alanguis, rock, blues et soul orientalisant, et de volubiles dialogues entre musiciens portés par la verve de l’improvisation.
Creusée de toutes ses influences passées, nourrie de ses rencontres avec ses ancêtres du sud de l’Inde et par les chansons de Jimi Hendrix, John Lennon et Bob Dylan, Susheela Raman compose une musique qui n’a pas d’oeillères. Sa voix, tantôt caressante, tantôt dévastatrice, « a conquis son public à travers les cinq continents », a déclaré Rama Poonoosamy, directeur de l’agence Immedia, à la presse mercredi. La diva des musiques du monde proposera donc le 26 mai un voyage musical unique, une sorte d’osmose entre l’Orient et l’Occident. Débarquement immédiat, recommande ainsi Rama Poonoosamy, car le nombre de places est limité et, compte tenu de la réputation de la chanteuse, les 650 places trouveront rapidement preneurs.
Depuis le lancement de son premier album, Salt Rain, en 2001, jusqu’au tout récent Vel (2011), Susheela n’a cessé de gravir les échelons sur la scène de la World Music. Elle a aussi enrichi sa musique après son passage à Lahore, au Pakistan, avec un savant mélange de la musique du sud de l’Inde avec le quawwal de Lahore.
Dinesh Burrenchobay a, au cours d’une visite à Paris il y a trois ans, été émerveillé et ébloui par l’énergie et le mélange des différentes influences – africaines, indiennes et européennes – découlant du répertoire de Susheela. Il estime ainsi que ce genre musical a tout pour intéresser les Mauriciens, en raison « du brassage des différentes influences culturelles ». Les discussions pour organiser ce concert ont abouti, et le public mauricien aura l’occasion d’apprécier l’icône de la World Music en live.
Après le succès de son concert du 31 mars dernier, avec Mahalakshmi Iyer, Javed Ali et Sriram Iyer à l’affiche, Immedia vient une nouvelle fois frapper un grand coup pour célébrer ses 25 ans.
Les billets sont en vente à Rs 1 500 (Gold reserved seats) et Rs 900 (Silver reserved seats) chez Immedia à Port-Louis (208 1030) et sur le Rezo Otayo (466 9999).
———————————————————————————————————————————
DANSE: Création d’une troupe nationale
Une équipe de la Victory of Arts Foundation de l’Inde, dirigée par Kruti Wesley, était à Maurice cette semaine pour initier les handicapés à la danse bollywoodienne. Les plus talentueux seront ensuite sélectionnés pour faire partie d’une troupe nationale.
Kruti Wesley et deux autres chorégraphes étaient à Maurice à l’invitation du ministre de la Sécurité sociale, Sheila Bappoo, qui a, lors d’une récente visite dans la Grande Péninsule, sollicité la collaboration de la Victory of Arts pour entraîner les handicapés mauriciens. Kruti Wesley estime que la danse permet aux personnes souffrant de handicaps de s’épanouir et à se sentir bien dans leur peau. Sheila Bappoo assure de son côté que les personnes handicapées possèdent de nombreux talents artistiques qui méritent d’être exploités.