Ken Fong

À force de trop critiquer le leader du Parti travailliste, Navin Ramgoolam, le maire sortant de Beau-Bassin/Rose-Hill, Ken Fong, a provoqué le fou rire de l’assistance lors d’une réunion nocturne à Mont-Roches mercredi soir.

Alors qu’au début de son discours il n’a pas manqué de condamner les frasques de Navin Ramgoolam, avec les vidéos et photos qui circulent sur les réseaux sociaux, il a sorti « le développement, c’est Navin… euh non, c’est Pravind Jugnauth », ce qui a amusé les personnes présentes lors de la réunion.