De nouveaux cas d’empoisonnement à l’usine Avipro, du groupe Eclosia à Phoenix, ont eu lieu ce lundi du 28 mai. En effet, 16 employés ont été pris de malaise. Certains ont été sujets à des vertiges, vomissements et au final, à une sensation d’extrême fatigue.

Selon Thierry de Spéville, General Manager d’Avipro, le système d’air comprimé a capté des effluves de gaz d’ammoniac dû à l’upgrade du système de refroidissement qui utilise moins de gaz. Il soutient également que les travaux de mise à jour ont lieu exclusivement en dehors des heures de production et les dimanches, quand les ouvriers sont absents. « Ce lundi 28 mai au matin, à la reprise, quelques personnes se sont senties mal et les tests ont indiqué que le système d’air comprimé avait capté des effluves de gaz d’ammoniac. Nous avons alors fait évacuer tout notre personnel par mesure de sécurité, » explique le  General Manager d’Avipro qui est en liaison constante avec les autorités compétentes sur le terrain.

D’après Avipro, sur les 16 personnes ayant eu un malaise, six personnes ont été admises et une personne est toujours en observation à l’hôpital Victoria à Candos, les autres ont été autorisés à regagner leurs domiciles.

Pour rappel, en 2016, une quarantaine d’employés avaient été empoisonnés suite à une fuite d’ammoniac à l’usine d’Avipro.