Air Mauritius a enregistré des profits nets de 5,2 millions d’euros (environ Rs 216 millions) sur les neuf premiers mois de l’exercice financier 2013-2014. Ce résultat, réalisé sur la période avril-décembre 2013, représente une amélioration de 8,3 millions d’euros en comparaison à sa performance sur la période correspondante de 2012-2013, cette dernière s’était soldée par des pertes de 3,1 millions d’euros.
La performance cumulée des neuf premiers mois constitue un retour à la profitabilité qui réjouit la direction de la compagnie aérienne. Le conseil d’administration d’Air Mauritius, qui s’est réuni aujourd’hui pour avaliser les comptes, a aussi pris note du bilan positif enregistré pour le troisième trimestre. La compagnie nationale a dégagé des bénéfices nets de 8,6 millions d’euros sur la période octobre-décembre 2013, soit une amélioration de 2,4 millions d’euros par rapport au trimestre correspondant de 2012.
Dans les milieux de la direction d’Air Mauritius, on soutient fermement que les résultats enregistrés en 2013-2014 sont le fruit du plan de transformation lancé début 2012. « Ce retour à la profitabilité sur une période de deux ans est conforme à ce qui avait été annoncé au début de ce plan de transformation », fait-on ressortir. Les milieux concernés indiquent que la nouvelle approche adoptée par la compagnie en termes de rédéploiement de son réseau de dessertes donne les résultats escomptés. On observe une croissance tirée par les destinations à plus fort potentiel, notamment celles de l’Asie. « La réorganisation du réseau, principalement autour des hubs régionaux et du renforcement des partenariats aériens, a permis de consolider les positions de la compagnie sur différents marchés, tout en offrant plus de choix et de flexibilité aux passagers », souligne la direction.
Air Mauritius et Air France viennent de renouveler et d’élargir leur accord de coopération. Cet accord prévoit la poursuite des opérations des deux compagnies en partage de codes sur la ligne Paris-Charles de Gaulle à l’aéroport SSR. Pour la saison hiver 2013-14, elles proposent jusqu’à 16 vols par semaine reliant ces deux destinations. De plus, Air France apportera à Air Mauritius son expertise dans plusieurs domaines, allant des opérations commerciales à la gestion des coûts, en passant par la maintenance. Air Mauritius a également signé un accord commercial renforcé avec Emirates, qui porte sur l’augmentation du nombre de sièges alloué à Air Mauritius sur les vols d’Emirates ainsi que sur un « codesharing » sur les liaisons assurées par Emirates au-delà de Dubayy.
Ce matin, le conseil d’administration d’Air Mauriitius a prix note d’une augmentation du nombre de sièges offerts au cours du troisième trimestre 2013, soit un total de 509 941 (+ 14 703). Le nombre de passagers transportés pour la même période s’est élévé à 373 066, soit une croissance de 4%, et ce malgré une concurrence plus forte. « Air Mauritius a opéré dans une conjoncture stable pendant le troisième trimestre », observe la direction. Le prix du carburant, fait-on remarquer, est resté plus ou moins inchangé, le cours du baril de pétrole se situant à 109,5 dollars, contre 111,2 dollars au troisième trimestre de l’exercice financier précédent. D’autre part, la parité euro/dollar s’est améliorée mais, précisent les milieux concernés, les gains réalisés à ce niveau ont été mitigés par la faiblesse des devises des autres marchés importants, tels l’Inde, l’Afrique du Sud, le Royaume-Uni et l’Australie.
Air Mauritius poursuit la consolidation durable de sa situation opérationnelle et financière. La compagnie prolongera sa stratégie d’adaptation du réseau à l’évolution du marché, avec un accent sur les marchés à plus fort potentiel. Dans les milieux de la direction, on est confiant que l’année financière 2013/14 se terminera dans le vert après deux exercices financiers consécutifs, qui s’étaient soldés par des pertes : 3,6 millions d’euros en 2012/13 et 29,2 millions d’euros en 2011/12.