Pour son entrée au premier tour du simple hommes du Challenge International des Maldives (24-29 septembre), Julien Paul n’a pas déçu, s’imposant 21-17, 21-19 face à l’Indien Shreyansh Jaiswal en un peu plus d’une demi-heure (32’). Mais il a par la suite chuté 14-21, 16-21 en 32’ toujours face au 69e joueur mondial, le Russe Vladimir Malkov classé n°5. Un deuxième tour fatidique pour le badiste mauricien, 113e mondial. L’Indien Jaiswal se situe au 239e rang BWF. Quant au Russe Malkov, il ne pouvait que faire valoir son titre de champion d’Europe du double mixte et de la BWF Sudirman Cup.

Les deux autres badistes mauriciens qui étaient engagés au même tournoi se sont effondrés plus facilement. Tejraj Pultoo (485e) n’a rien pu faire pour surmonter le premier tour du tournoi qualificatif face à l’Indien Bodhit Jo Shi (6). Il perd 8-21, 10-21 et tout juste 30’. Idem pour Kobita Dookhee (328e), qui concède un cinglant 3-21, 5-21 (20’) face à la Vietnamienne Thi Trang Vu (64e), classée tête de série n°3. Dookhee avait bénéficié du forfait de la Thaïlandaise Nuntakam Aimsaard au 1er tour. La Vietnamienne Thi Trang Vu a avancé en 8es de finale sur abandon de la Turque Ozge Bayzak (9-1) et affronte en quarts de finale la Française d’origine chinoise Qi Xuetei (7), classée 55e mondiale.

Notons que Kobita Dookhee n’a pas débuté le premier tour du simple dames du tournoi précédent, Maldives Intrenational Future Series (17-22 septembre), face à la Maldivienne Aminath Shahurunaz, qu’on n’a pas eu le plaisir de voir en action aux derniers Jeux de îles. Pourtant, celle-ci a déjà été 264e mondiale le 2 janvier, puis 300e le 30 avril et 236e aujourd’hui 27 septembre.