La championne d’Afrique de badminton, Kate Foo Kune, éprouve des difficultés à exister sur le Vieux Continent; elle  s’est fait éliminer lors des Internationaux de Suisse du 10 au 15 mars dernier ainsi qu’aux Internationaux Challenge d’Orléans en France (26-29 mars). C’était par ailleurs le quatrième tournoi auquel participait notre compatriote.
Dans l’Hexagone, la no 1 de Maurice, a été éliminée d’entrée par la Française Delphine Lansac, classée no 7 du tableau en simple dames et aussi en double mixte où elle a buté en trois sets contre Marin et Lorraine Baumann de France également, 21-17, 15-21 et 16-21. La Mauricienne était associée au Français Florent Riancho.
Classée 87e mondiale à la Badminton World Federation, Kate Foo Kune a été sortie par Lansan après 31 minutes de jeu. Toutefois, elle a eu affaire à une jeune badiste de 19 ans très talentueuse, considérée comme la future no 1 mondiale de la discipline. No 2 française et 78e mondiale, elle était trop forte pour Kate Foo Kune qui continue sa préparation pour les Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI) qui se tiendra du 1er au 9 août à La Réunion. Le cinquième tournoi auquel elle participera est les Internationaux des Pays-Bas qui se tiendra du 16 au 19 avril.
À noter que l’élite mondiale de badminton a enflammé le public du palais des sports d’Orléans. Natalia Koch Rohde, tout droit sortie des qualifications, a émerveillé les spectateurs en s’imposant dans la finale simple dames contre la Néerlandaise Soraya De Visch. Elle a su franchir tous les obstacles pendant ces quatre journées de compétition. Âgée de 20 ans, la jeune demoiselle n’a pas fini de faire parler d’elle.