Après s’être offert le Nigérian Godwin Olofua, vice-champion d’Afrique en titre à Hacourt — celui-là même qui l’avait dépossédé de sa couronne continentale — 2-0 (21-17, 21-11) hier, Julien Paul joue pour l’or aujourd’hui contre un autre Nigérian, Anuoluwapo Juwon Opeyori, tombeur du Mauricien Melvin Appiah (21-16, 22-20) en quarts de finale hier matin. Opeyori n’est nul autre que le champion d’Afrique en exercice et classé n°2 du tournoi dans ces Jeux d’Afrique 2019.

Paul, tête de série n°1 à Rabat, avait, tôt hier matin, battu un autre Nigérian, Habeeb Temitope Bello, en quarts de finale 21-18, 21-10. Outre la finale de simple, il dispute aujourd’hui la finale du double hommes (associé à Aatish Lubah). Dans la soirée d’hier, la paire Julien Paul-Aurélie Allet, battue en demi-finale du double mixte par Koceila Mammeri-Linda Mazri (Nigeria), s’est contentée de la médaille de bronze.

À noter que la finale du simple dames, aujourd’hui, oppose la Nigériane Dorcas Ajoke Adesokan (n°1 du tournoi) à la Sud-Africaine Johanita Scholtz.