Finaliste à l’Open d’Éthiopie en octobre, Shama Aboobakar a enlevé dimanche le titre du simple dames des Internationaux du Botswana. La Mauricienne, installée n°1 du tournoi, a été égale à elle-même en venant à bout de la n°2, la Sud-Africaine Elme de Villiers, 18-21, 21-16, 21-17. Cette dernière avait été finaliste du simple dames des championnats d’Afrique juniors l’an dernier à Maurice.
Aboobakar/Elme était le premier et seul véritable duel du tableau féminin. Le meilleur a été réservé pour la fin, car les deux adversaires n’avaient pas été jusque-là confrontées à une dure opposition dans les tours précédents. Le tableau du simple dames était majoritairement composé de Botswanaises, de deux Sud-Africaines, d’une Zambienne et de la Mauricienne.
Exemptés de 1er tour comme Elme de Villiers, Shama Aboobakar bénéficia au tour suivant du forfait de la Botswanaise Lucia Ntebele avant de se défaire en quarts de finale de Botho Makubate (Bot) 21-16, 21-7. Elle expédia par la suite la n°4 du tournoi, Tebogo Ndzinge (Bots), 21-8, 21-9, en demi-finales pour valider plus facilement sa place en finale.
Par contre, Elme de Villiers a dû s’appliquer pour sortir dans le dernier carré sa compatriote Jennifer Van Den Berg, également classée n°3, 21-19, 21-16. Au 2e tour, elle s’imposa 21-6, 21-7 contre la Botswanaise Malepa Dintle et 21-11, 21-8 aux dépens de Kgalalelo Kegakilwe (Bots) en quarts de finale.
Finaliste des championnats d’Afrique juniors, Elma de Villiers pourrait néanmoins n’avoir effectué qu’un tour de chauffe à Gaborone en prévision des Internationaux d’Afrique du Sud qui vont se jouer cette semaine. Et évidemment, le tableau sera cette fois plus relevé pour la badiste mauricienne. Mais celle-ci n’a jamais reculé devant les défis.
Dans les autres tableaux, on retiendra que le titre du simple hommes est revenu à l’Écossais Alistair Casey, vainqueur du Sud-Africain Andries Malan (6) 21-13, 21-7. Ce tableau était également composé de trois Zimbabwéens et d’un Zambien. Le Botswanais Keone Olatoste, classé n°2, a déclaré forfait au 2e tour du simple hommes.
La paire Elme de Villiers-Jennifer Van Den Berg enleva le titre du double dames 21-7, 21-10 aux dépens des favorites, les Botswanaises Kagalalelo Kegakilwe et Botho Makubate. Le titre du double hommes a été remporté 21-13, 21-17 par le tandem Andries Malan-Reneshan Naidoo (Af Sud), qui était opposé aux Botwanais Godwin Mathumo et Orideetse Thela, favoris sur le papier. Andries Malan et sa partenaire Jennifer Van Den Berg ont enlevé le double mixte 21-10, 12-21, 21-15 aux dépens de leurs compatriotes Reneshan Naidoo et Elme de Villiers.
Néo-promu chez les seniors, le Sud-Africain Andries Malan, on s’en souvient, avait été finaliste du simple hommes aux championnats d’Afrique juniors l’année dernière à Maurice et s’était incliné en trois sets 21-17, 17-21, 21-7 contre l’Egyptien Mahmoud Elsayaad. Le Sud-Africain avait enlevé les titres en double hommes et double mixte. De son côté, Elme de Villiers avait été défaite 21-17, 21-19 par la Mauricienne Kate Foo Kune en finale du simple dames.