photo archive

Notre banque de sang se trouve actuellement face à un déficit plutôt sévère. La demande reste grande mais les donneurs diminuent. Une situation « alarmante » pour la Blood Donors Association.

« Nous disposons d’un stock de deux jours uniquement avant l’épuisement. » Subhanand Seegoolam, président de la Blood Donors Association, explique qu’il faut 150 pintes de sang par jour pour répondre à la demande. L’utilisation des pintes de sang récoltées se fait au jour le jour.

« Notre personnel travail sur une fréquence de 24h/7. Dès que le sang est récolté, le traitement et les tests se suivent, ce qui prend entre deux heures et trois heures. Par la suite, le sang est déjà en circulation ».

Uniquement 2.5 % de la population sont des donneurs. Chaque année, la banque de sang connait une baisse dans le nombre de donneurs, influencés par plusieurs facteurs. « Durant les périodes de pluie, les collectes sont souvent renvoyées. Durant les fortes chaleurs, nombreux sont ceux qui sont réticents à donner car  ils ne souhaitent pas être encore plus faible après la collecte ».

Autre problème de taille qui s’ajoute à cette équation : la population vieillissante. « A Maurice il y a plus de personnes âgées. Nos donneurs vieillissent et nombreux sont touchés par des maladies vers la quarantaine », souligne le président. De plus, la culture de donner son sang chez les jeunes n’est pas bien établie.

« C’est pourquoi nous faisons constamment des campagnes de mobilisations auprès des jeunes, parce qu’ils sont les donneurs de demain ». Une campagne de sensibilisation a d’ailleurs été lancée partout dans l’île afin de toucher le maximum de donneurs potentiels. Prochain arrêt : les compagnies privés, la force policière ainsi que les pompiers.

Bon à savoir 

Les banques de sang sont ouvertes dans tous les hôpitaux de 8h30 à 15h. L’on peut commencer à donner son sang à partir de 18 ans jusqu’à 65 ans. Il faut toutefois peser plus de 45 kilos.

Le taux hémoglobine chez l’homme doit être 13.5 grammes/dl et de 12 grammes/dl chez la femme. Un donneur peut faire don de son sang chaque trois mois.