Me Sanjeev Teeluckdharry

Sanjeev Teeluckdharry qui avait obtenu l’autorisation de la Cour suprême pour contester une éventuelle suspension par le Bar Council a finalement enlevé sa demande d’injonction le mercredi 15 mai.

 Selon la Mauritius Bar Association, il ne sera finalement pas suspendu, mais maintient la décision de le référer à la Cour suprême pour un comité disciplinaire. Le juge Asraf Caunhye n’avait pas accédé à la demande de Me Teeluckdharry le 20 février 2019 pour contester la décision de le référer à la Cour suprême.

Pour rappel, c’est une vidéo publiée en ligne qui est à l’origine du conflit. On y voit Me Sanjeev Teeluckdharry jeter à la poubelle une copie du rapport de la commission d’enquête sur la drogue. Le Bar Council reproche à l’avocat une violation du code d’éthique.
Me Pursem avait insisté sur le fait que la décision du Bar Council « ne peut à ce stade faire l’objet d’une révision judiciaire », car ce sera « à la cour de décider ». Le juge Caunhye était intervenu au sujet des procédures à adopter une fois l’affaire portée devant la Cour suprême. L’avocat du Bar Council devait alors expliquer qu’une fois le cas référé devant la Cour suprême, le chef juge sera en présence d’un rapport complet de l’affaire et pourra ainsi prendre la décision d’instituer ou pas un comité disciplinaire.

Lire également : Bar Council : Sanjeev Teeluckdharry autorisé à contester une éventuelle suspension