Encourager les bonnes habitudes visant à respecter et protéger l’environnement. Tel est le concept que met en avant la Barclays Eco-World Exhibition, ouverte depuis hier et qui dure jusqu’à aujourd’hui, au Caudan Waterfront. Au total, ce sont quelque cinquante PME et petits entrepreneurs qui proposent leurs produits, les uns plus originaux que les autres et pour la plupart confectionnés à partir de matières recyclées. Le public pourra même trouver des idées cadeaux pour Noël…

Au Caudan, juste après le Casino en direction du Blue Penny Museum, la longue allée est bordée d’entrepreneurs proposant des produits respectueux de l’environnement. Ainsi, Najla Fagiani, de Fagiani Ltd, met en exergue des produits cosmétiques qu’elle fabrique elle-même à partir d’huiles essentielles, d’huile végétale, d’argile et de plantes. Le public pourra également y trouver des gels douche, masques et autres ‘scrubs’. « Je prépare aussi des mélanges de thé comme le thé blanc et de la lavande », explique la jeune femme.

À côté, Gawree Nemdharry de Nemcraft Company Ltd, utilisent des fleurs et des feuilles séchées pour décorer cartes de vœux, albums photos, blocs-notes… « J’utilise du papier recyclé, de la toile de jute, des bâtonnets de noix de coco et du bambou pour fabriquer mes produits », dit-elle, fière de contribuer à la préservation de l’environnement à travers l’utilisation de telles matières. Avec de la toile de jute, elle habille également des sachets de thé sous forme de jolis emballages.

Un peu plus loin, nous nous arrêtons au stand de Nathalie Gaspard, qui confectionne trousses, pochettes et porte-monnaie en tissus canevas. Il y en a de toutes les couleurs et pour tous les goûts. Elle propose également de grands paniers à linge et de rangements en tissus canevas. De quoi mettre du soleil dans votre maison! « J’achète moi-même les tissus et je couds. En général, j’expose dans des centres commerciaux ».

Jeanna Jean, elle, pratique le ‘quilling’ ou le papier roulé. C’est un art ancestral consistant à réaliser des décorations au moyen d’étroites bandelettes de papier enroulées sur elles-mêmes et assemblées ensemble ; elles donnent lieu à de magnifiques décorations en trois dimensions. Elle confectionne par exemple des mini-cartes de vœux avec des formes de Père Noël. Une ambiance de fête conférée par ses créations…

Autre moyen de contribuer à la préservation de l’environnement? Rolania Legris vous suggérera d’utiliser la noix de coco. À base du bois de noix de coco, elle fabrique des cendriers, des plateaux, des boîtes à mouchoirs en papier, des cadres à photos…

Quelques stands plus loin, nous voilà devant les produits d’Helena Talbot, lauréate du Prix de l’Environnement à la Sadc Fair de Botswana en 2004. Sa spécialité: des récipients aussi bien décoratifs qu’utiles comme ces bouteilles d’huile d’olive colorées. Helena Talbot peint sur du verre et la porcelaine. Bleu turquoise, vert pomme, les couleurs sont très gaies. Elle propose également un coin plus typique pour les touristes avec des bouteilles portant la peinture du dodo, de poissons ou de la frangipane. Elle récupère des bouteilles de ketchup pour en faire des objets de décoration. Elle a aussi l’idée géniale de couper une grosse bouteille pour en faire un vase pour   bougie flottante.

Le public pourra d’autre part trouver des diffuseurs d’huile essentielle travaillés à partir de la terre cuite. « Non seulement sont-ils décoratifs mais on peut y mettre de l’huile essentielle pour répandre un bon parfum chez soi », dit Jennifer Raboude.

Le but de cette exposition consiste à sensibiliser les visiteurs aux bonnes pratiques environnementales. Selon Franco Davis, Finance Director de la Barclays, « en tant qu’institution bancaire responsable, nous travaillons de concert avec la société civile pour la protection de l’environnement. Nous sommes convaincus qu’un changement durable passe par un changement d’habitude de la part du public ».

Pour rappel, la Barclays Bank vient de célébrer ses 100 ans cette année et soutient qu’elle « a toujours mis la protection de l’environnement au cœur de ses actions CSR ». La banque changera de nom en 2020 pour s’appeler Absa. À travers cette expo, elle réitère son engagement en faveur du développement durable.