Le duel à distance pour la première place entre les Flippers de Mahebourg et le Real de Port Louis se poursuit avec la victoire des deux équipes face aux Curepipe Starlight et l’ASVP respectivement. Même si les Portlouisiens comptent un match en moins, ils connaissent actuellement une baisse de régime assez inquiétant.
En effet, face à l’Association Sportive de Vacoas/Phoenix, ils ont dû puiser dans leur réserve pour faire la différence. Les hommes de Neva Vadiveloo ont complétement raté leur entame de match et les Vacoassiens ne se sont pas fait prié pour prendre l’avantage. Après avoir tenu en respect les champions de Maurice dans le premier quart 19 à 19, ils sont passés à la vitesse supérieure pour prendre un avantage de huit points. Piqués, au vif, la réaction du Real était attendue. Après une troisième manche âprement disputée, les Portlousiens réussissaient à remporter ce quart (22-18). Le quatrième et dernier quart n’a été qu’une simple formalité pour le Real. L’ASVP n’arrivait plus à tenir le rythme, dépassé et physiquement c’est en toute logique que la bande à Jonathan Jules allaient plier ce quart 31 à 8…score final 87 à 68.
Une victoire à l’usure qui vient assombrir un peu les ambitions du Real qui ont encore deux gros matches face à Roche Bois Warriors et Attila. Il faudra à tout prix répondre présent lors de ces joutes au risque de perdre la première place au classement. Car derrière les Flippers reviennent forts. Face à une des pires équipes du championnat, les Mahebourgeois n’ont pas eu à forcer leur talent et se sont contentés d’un petit 62 à 49. Pour continuer à mettre la pression sur le Real, les gars de Pascal Prayag sont condamnés à gagner tous leurs matches en espérant un faux pas du leader. Quant au Curepipien, il reste embusqué pour la rélégation après la défaite jeudi dernier face à Attila 65 à 45.