Photo illustration

La police de RoseBelle a interpellé un ressortissant italien âgé de 71 ans, accusé d’avoir pointé son arme à feu, en l’occurrence un pistolet, en direction d’un jeune de 24 ans dans un complexe de Blue-Bay, du fait que ce dernier utilisait la piscine commune. Dans sa déposition à la police, le jeune homme avance que l’incident s’est déroulé le 7 février alors qu’il avait quitté sa maison, à Camp-Levieux, pour rendre visite à sa cousine, qui réside dans une résidence.

Alors qu’il se trouvait dans l’eau, le suspect l’aurait réprimandé pour avoir utilisé la piscine commune. Ce dernier parlait cependant une langue qu’il ne connaissait pas (le jeune homme apprendra plus tard que son interlocuteur est un Italien marié à une Mauricienne). En sus de cela, étant l’hôte d’une résidente, il estimait avoir le droit de jouir des facilités sur place. Mais alors qu’il se prélassait toujours dans l’eau, l’Italien, qui se trouvait au premier étage, a pointé une arme dans sa direction. Effrayé, le jeune homme a quitté la piscine pour se sauver. Ce n’est qu’hier qu’il a raconté l’incident à sa cousine, qui estimait cet acte très grave. Elle lui a alors conseillé de porter plainte au plus vite.

Dans la soirée d’hier, une équipe menée par le sub-inspector Kistnamah a débarqué dans l’appartement de l’Italien muni d’un mandat de perquisition, exercice qui s’est déroulé en présence du septuagénaire et de son épouse. La police a saisi un pistolet électrique fabriqué en Chine, quatre magasins et neuf balles en plomb. Ces objets ont été mis sous scellé pour les besoins de l’enquête.

Le septuagénaire a été embarqué jusqu’au poste de police de BlueBay. Sa conjointe a volontairement accompagné la police pour agir comme interprète. Cependant, l’Italien n’a pu donner complètement sa version, car ayant fait un malaise. Il a alors été conduit à l’hôpital de Mahébourg, où il se trouvait toujours ce matin en observation. Dépendant de l’évolution de son état de santé, il sera traduit au plus vite en justice, où une accusation provisoire de “using firearm with intent to cause harm” sera retenue contre lui. Le consulat italien à Maurice a été mis au courant de ce cas.