Prem Koonjoo, ministre de la Pêche

Le projet d’aquaculture de Growfish International (Mauritius) Ltd, au large de Flic-en-Flac, se trouve de nouveau au centre de controverses. Initialement, les promoteurs de ce projet, qui a déjà bénéficié d’une EIA Licence du ministère de l’Environnement, doivent faire face à une objection formelle logée par l’Association des Hôteliers et Restaurateurs de l’Île Maurice, et ce en raison des répercussions du risque de requins sur l’industrie touristique.

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement mensuel (paiement via Paypal), Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire) et Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In