Le Chief whip Bobby Hurreeram, qui était entouré de Joe Lesjongard et de Zouberr Joomaye, est venu à la rescousse du ministre de l’Industrie et du Commerce, Ashit Gungah, qui  avait répondu à la Private Notice Question du leader de l’opposition, Xavier- Luc Duval. Ils ont accusé ce dernier de « s’être livré à de la démagogie ».

Bobby Hurreeram a observé que c’est un leader de l’opposition « confus » qui a présenté une PNQ « sans queue ni tête » et qui s’est livré à toutes sortes de provocations afin « d’entraîner son expulsion » de l’hémicycle. « Ils sont venus pour faire du cinéma et pour provoquer et essayer de se faire expulser », a dit le Chief Whip.

Pour le Chief Whip, le prix de l’essence « a pris l’ascenseur » dans plusieurs pays, dont le Zimbabwe, le Kenya et l’Irlande. « Ce qui est normal, considérant que le prix de l’essence a atteint USD 80 le baril », argumente-t-il.  Il est évident, dit-il, que les répercussions de cette hausse touchent Maurice, qui importe toutes ses commodités essentielles.

Zouberr Joomaye a, pour sa part, accusé le leader de l’opposition de remettre en cause le principe de subside sur le riz et la farine. Il a aussi annoncé que les tarifs des transports publics « ne seront pas affectés » par la hausse des prix des carburants.