« Rien ne viendra chambouler les plans du Premier ministre, encore moins une démission ». C’est ce qu’a affirmé le Chief whip, Bobby Hurreeram, face à la presse ce samedi 23 mars.

Il soutient que la démission de l’ancien ministre des Affaires étrangères « n’ébranlera aucunement l’agenda du Premier ministre », ajoutant que « le MSM est déjà sur le pied de guerre pour les élections partielles au no 7 ». Bobby Hurreeram souhaite à cet effet que le leader du Parti travailliste, Navin Ramgoolam, s’aligne comme candidat pour « voir ce qu’il vaut ».

Selon le Chief whip, Vishnu Lutchmeenaraidoo a délaissé sa vie politique pour des raisons propres à lui et ajoute, toutefois, que le pays doit continuer à fonctionner.

Bobby Hurreram a également tenu à rappeler qu’il reste un an pour compléter tous les projets entrepris par le gouvernement et que « ce ne sont pas quelques contretemps dans la vie politique qui changera quoi que ce soit ».