La RDA n’envisage pas l’ajout d’une troisième voie à partir de Mr Bricolage

Avec le début des travaux du Metro Express à Quatre- Bornes, et ce, d’une durée de quatre mois, sur un tronçon de 200m à l’entrée de la route St- Jean à partir du rond-point, les choses risquent de se corser pour les milliers d’automobilistes qui utilisent ce carrefour giratoire tous les jours.

Des répercussions inévitables en perspective pour les usagers se rendant vers Quatre-Bornes ou vers le Sud en empruntant le rond-point de St-Jean à la hauteur de la City Trianon. L’ajout d’une troisième voie à partir de Mr Bricolage, avec pour objectif d’améliorer le trafic vers ces destinations, ne serait-elle une des solutions que devrait préconiser la Road Development Authority (RDA) ? « Impossible, car les caractéristiques géométriques de cette route pas le permettent pas », selon le président de cette instance, Claude Wong So, qui soutient que « l’échangeur de Hillcrest, l’élargissement du pont routier d’Ébène et le pont routier de Phœnix soulageront les usagers de la route dans environ un an. »

Un flot continu de véhicules emprunte ce réseau routier qui assure le mouvement des usagers de Port-Louis en direction du rond-point de St- Jean, où les embouteillages sont légion. Au fil du temps, il était évident que cette zone stratégique à deux voies, à partir du bâtiment inachevé Centrepoint à Trianon, n’était plus suffisamment dimensionnée pour accueillir le trafic. Subséquemment, le manque de familiarité de certains usagers avec « les codes de la route » ou ceux omettant de mettre les clignotants pour indiquer leurs intentions font que, bien souvent, les véhicules se déplacent toujours dans le même sens pour se diriger vers le Sud ou Quatre-Bornes, avec pour conséquences des risques réels de collision.

L’aménagement d’une voie de décélération plus longue afin de libérer le trafic vers Phœnix et le Sud est-il envisageable?«Certes, il y a dela place aux accotements pour y construire une troisième voie, mais plusieurs facteurs entrent en jeu. Il aurait fallu supprimer un système de drainage indispensable pour un bon écoulement des eaux, puis, la conception géométrique de cette route ne permet pas d’assurer des conditions de visibilité satisfaisantes », nous confie Claude Wong So. En revanche, ce dernier souligne que « l’échangeur de Hillcrest, actuellement en construction, sera relié à l’autoroute M3. Les automobilistes sortant de Port-Louis pourront emprunter le pont routier d’Ébène qui sera élargi bientôt pour rejoindre Quatre- Bornes plus facilement. Nous envisageons également de connecter l’échangeur de Hillcrest à l’itinéraire de Mr Bricolage qu’empruntent tous les jours un millier de véhicules. N’oublions pas que le projet pont routier de Phœnix a été conçu aussi pour fluidifier le trafic dans cette partie des Plaines-Wilhems. »

Les automobilistes devront, pour l’heure, prendre leur mal en patience en attendant que ces vastes chantiers se terminent.