Médaillé d’argent au cours des Jeux d’Afrique de la Jeunesse au Botswana en mai dernier, Christopher Alberte a été exact au rendez-vous lors des championnats nationaux Youth de boxe. Une compétition dont les finales se sont tenues samedi dernier à la gare routière de Flacq et qui coïncidait avec l’organisation des championnats nationaux féminins. Si Christtopher Alberte a été désigné meilleur boxeur, la palme du côté féminin est revenue à Laetitia Ramdamy (jeunes), Molly Anodin (juniors) et Isaura Ratna (élite).
Cette finale de la catégorie -75 kg était très attendue entre deux jeunes pugilistes ayant évolué dans des compétitions internationales cette saison. Au bout du compte, Alberte a su repousser le challenge de Lorenzo Lecerf. Il faudra également noter le succès de Jeremie Pavillon, qui était en action aux récents championnats du monde Youth, aux dépens de Wilan Leung Choy et celle du benjamin des frères Colin, Pascal, face à Kingsley Lacharmante. Du côté féminin, Isaura Ratna, forte de sa participation aux derniers Jeux du Commonwealth, a logiquement fait la différence lors du combat qui l’opposait à Marie-Michelle Paul.
Selon l’entraîneur national, Judex Bazile, quelques finales ont été d’un niveau appréciable. « Il est certain que des boxeurs ayant déjà acquis une certaine expérience internationale émergent du lot. Jason Sabine, Pascal Colin, Christopher Alberte ont ainsi fourni une honnête prestation, alors que Jeremie Pavillon s’est bien repris après un passage à vide ». Il soutient que ces boxeurs doivent bénéficier d’autres opportunités afin de mieux s’exprimer, d’autant que certains d’entre eux évoluent déjà au sein de la présélection nationale. Concernant la compétition féminine, Judex Bazile estime que les boxeurs s’améliorent graduellement au niveau technique, mais qu’elles font face à un manque de compétition. La prochaine échéance sera un gala organisé par le comité régional de Rivière Noire à la SSS de Bambous le dimanche 31 courant.