A quand la reprise des séances d’entraînement au Centre de boxe à Vacoas ? Si cette interrogation demeure jusqu’ici sans réponse, il n’en demeure pas moins que les boxeurs sont loin d’être au repos complet. C’est ainsi que deux plateformes à travers Whattsapp ont été créées, suite à des discussions entre les dirigeants de la fédération locale, les membres du staff technique et le Directeur des Sports, Nagalingum Pillay Samoo, pour des séances d’entraînement à domicile. Ce programme de travail à distance, qui se veut une continuité de celui établi depuis le début de cette saison, peut être réalisé par les pugilistes à n’importe quel moment de la journée.

Depuis ces derniers jours, neuf boxeurs de l’élite, huit sparring-partners et quatre de la catégorie Youth sont concernés par ce programme. «Nous avons voulu inclure tous les autres membres du staff technique, à savoir Judex Bazile, Richard Sunee et Josian Lebon afin d’accorder l’attention voulue à un maximum de boxeurs. D’autant que nous ne savons pas quand la situation reviendra à la normale dans le pays», souligne le Directeur Technique National, Roverto Ibanez. Ce dernier maintient que ce programme permettra aux boxeurs à se maintenir en condition, d’autant que seuls Richarno Colin, Merven Clair et Jean-Luc Rosalba ont été actifs en compétition cette saison, ayant tous trois participé au tournoi qualificatif olympique au Sénégal en février dernier.

Roberto Ibanez avance également que ses protégés devraient faire montre d’une certaine condition au moment de la reprise des séances d’entraînement à Vacoas. «Nous devrons être prêts à reprendre à n’importe quel moment», insiste-t-il. Un avis partagé par Merven Clair qui court toujours derrière une qualification pour une deuxième participation consécutive aux Jeux Olympiques. «Il nous faut un peu de patience et le fait de nous entraîner à domicile s’avère tout de même intéressant. De mon côté, j’estime que ce repos m’a été bénéfique, surtout avec la charge de travail en vue du tournoi tenu au Sénégal». Par ailleurs, le DTN approuve la décision prise afin que les Jeux Olympiques soient reportés à l’année prochaine. «C’était la décision appropriée, car la santé des sportifs demeure promordiale et se situe au-dessus de toute autre considération». Pat contre, il souligne que les boxeurs de la catégorie Youth devront demeurer concentrés sur une éventuelle participation en vue des championnats du monde Youth prévus en novembre prochain en Pologne. «Nous devrons attendre une décision finale de la fédération internationale quant à la tenue de cette compétition», soutient Roberto Ibanez.