Seize élèves de l’Atelier Mo’Zar, âgés entre 10 et 35 ans, représenteront Maurice au Rio Das Ostras Jazz and Blues Festival, qui se tiendra du 20 au 23 juin au Brésil. Le Séga Jazz sera à l’honneur cette fois. À savoir que le plus jeune des musiciens, Samuel Augustin, est âgé de 10 ans.

Après leur participation au Jazz Plaza International Festival à La Havane, à Cuba, et un stage d’excellence en Italie en juillet 2018, où le saxophoniste de 16 ans, Jazzy Christophe, et le bassiste de 11 ans, Jeremy Augustin, ont décroché une bourse et un Award respectivement de la Berklee College des États-Unis, c’est au tour de 16 jeunes de l’Atelier Mo’Zar accompagnés de quatre encadreurs de mettre le cap sur le Brésil ce lundi 17 juin.

Les responsables de Mo’Zar Espace Artistique dont le président Clyde Augustin, Valérie Lemaire, responsable de communication, et Philippe Thomas, directeur artistique, sont aux anges. Leurs petits protégés, pour la plupart des habitants de Roche-Bois et des régions avoisinantes, prendront l’avion, certains pour la première fois, pour aller se produire dans un des plus grands festivals de Jazz de l’Amérique latine.

Un voyage possible grâce aux dons de bienfaiteurs 

« Nous sommes très fières ! Quoiqu’il se passe à Rio, ils en sortiront grandis », laisse entendre Valérie Lemaire. En outre, la directrice de l’Atelier qui revient sur le financement du voyage des élèves à l’étranger, déplore que « nous avons frappé à plusieurs portes dont celles des ministères concernés et du Premier ministre, lui-même. Aucun retour nous ai parvenu », avant de rajouter « nos musiciens auront au moins reçu l’autorisation de s’absenter de l’école » pour le voyage au Brésil.

Pour Clyde Augustin, « nous luttons contre l’exclusion, il s’agit de jeunes et c’est dommage que nous ne recevons aucun soutien des ministères concernés ».

L’Atelier Mo’zar fera le déplacement pour sa prestation grâce au soutien de bienfaiteurs du secteur privé tel qu’Emirates Airline, la Barclays (ABSA), le Hennessy Park Hotel, Harel Mallac et le IBL Foundation, entre autres.

L’Atelier Mo’Zar ouvre des portes 

Wendy Tanner, dont le fils Dwayne, âgé de 13 ans, prendra l’avion pour la première fois explique que « l’atelier Mo’zar ouver enn ta laport. Zot gayn enn bon lankadreman ». Pour cette mère de famille, il n’est pas question de paniquer, car son fils sera entre de bonnes mains. « Dwayne est fan de musique depuis sa plus tendre enfance. Il a rejoint les rangs de l’Atelier Mo’Zar depuis deux ans et s’est perfectionné à la batterie », confie sa mère.

Samuel Augustin, 10 ans, le benjamin de l’équipe 

Du haut de ses 10 ans, Samuel Augustin n’a pas froid aux yeux. Il sera l’un des plus jeunes Mauriciens de l’Atelier Mo’Zar à se produire sur la scène au Rio Das Ostras Jazz and Blues Festival. Ce petit trompettiste est tout excité à l’idée de prendre l’avion avec sa bande.

Le festival de jazz et de blues Rio das Ostras

Considéré par la critique comme l’un des meilleurs festivals de ce type au monde, le festival de jazz et de blues Rio das Ostras en est à sa seizième édition. Cette année, le festival se tiendra du 20 au 23 juin avec une sélection des meilleurs interprètes et interprètes actuels, qui se produiront sur 4 scènes installées à l’extérieur. Le festival, organisé par Azul Produções avec le soutien de la ville de Rio das Ostras, par l’intermédiaire du secrétaire à la Culture, fait partie du calendrier officiel des événements de l’État de Rio de Janeiro en raison de son importance.

Depuis sa création en 2003, le festival de jazz et de blues Rio das Ostras a organisé plus de 550 concerts, 100 conférences et ateliers pour environ 1 million de téléspectateurs, ce qui a suscité l’intérêt pour une musique de grande qualité et créé des occasions pour le public de découvrir les plus grands noms du jazz, du blues et de la musique instrumentale aux niveaux national et international.