La décision controversée du Premier ministre britannique Boris Johnson de suspendre la Chambre des Communes cinq semaines à l’approche du Brexit a été jugée « illégale » mardi par la Cour suprême du Royaume-Uni a annoncé le site en ligne de l’AFP.

Ce verdict constitue un nouveau revers pour M. Johnson, accusé par ses détracteurs d’avoir suspendu le parlement pour museler l’opposition et précipiter son pays vers une sortie sans accord de l’Union européenne le 31 octobre.

 

Source : AFP