L’autopsie pratiquée par le Chief Police Medical Officer, le Dr Gungadin, sur le corps calciné d’un homme, retrouvé non loin de la plage de Sable-Noir, samedi 14 décembre, a attribué la cause du décès à une asphyxie par la fumée.

La thèse de foul play est, de ce fait, accréditée par les enquêteurs.

Le médecin légiste a également noté des traces de violence sur le corps, dont aux côtes de la victime qui ont été fracturées.

Sur la base d’informations vérifiées sur le terrain, la police a noté que l’homme était ligoté à l’arbre avec une corde au moment de cette agression meurtrière.

Pour rappel, très tôt samedi matin dans la région de la plage publique de Sable-Noir à Grande-Rivière-Nord-Ouest, l’équipe du sergent Seeruttun affectée au poste de police de Bain-des-Dames avait reçu un appel téléphonique pour une intervention aux alentours de 4 h. Une fois sur place, elle est tombée sur un corps complètement calciné appuyé contre un arbre.