Une course de rue à l’origine de l’accident.

– Des démarches entamées pour rapatrier le corps du jeune homme à Maurice.

Un Mauricien de 38 ans a été victime d’un “hit and run”, qui lui a coûté la vie à Calgary, au Canada, dans la nuit du lundi 22 avril. Chundhun Rai Keedhoo, plus connu comme Kunal et originaire de Nouvelle-France, est établi au Canada depuis environ huit ans. Il travaillait à la station-service Husky, qui se trouve non loin du lieu de l’accident. Deux personnes ont été arrêtées dans cette affaire. La police soupçonne qu’une course de rue serait à l’origine de cet accident.

Le sergent Clin Foster, responsable de la Calgary Police Collision Reconstruction Unit, devait confier au journal Calgary Sun que deux voitures, à savoir une Acura TL 2006 et une Toyota Tacoma, ont été vues en train de rouler à vive allure sur la 32e Avenue N.E en direction de la 26e rue N.E vers 21h30. Selon une première thèse, la voiture Acura aurait frappé de plein fouet le Mauricien alors qu’il était sur un passage clouté et traversait un signal piéton à Calgary. Grièvement blessé, Kunal Keedhoo a été transporté d’urgence à l’hôpital mais il n’a pas survécu à ses blessures.

Par ailleurs, deux personnes ont été arrêtées dans cette affaire et la police de Calgary poursuit leur enquête pour déterminer les causes de cet accident. La police de la région veut surtout savoir si les chauffeurs des deux voitures s’adonnaient à une course de rue, ce qui aurait causé la mort du Mauricien. Après l’accident, un jeune homme de 19 ans a été arrêté vers minuit. Une deuxième personne s’est présentée au poste de police de Calgary le lendemain matin et a été placée en détention.

L’enquête se poursuit pour savoir si d’autres personnes sont impliquées dans cet accident. Selon le Calgary Sun, il se pourrait que trois charges soient retenues contre eux, soit “hit & run causing death”, “dangerous driving causing death” et “street racing causing death”.

La Calgary Mauritian Community Association a entamé des démarches en vue de rapatrier le corps du  jeune homme à Maurice. Son vice-président, Jessen Mootoosamy, explique que l’association est en contact constant avec la famille de la victime. « Un de ses frères nous a appelés dès qu’il a eu la nouvelle. Nous faisons de notre mieux pour rapatrier son corps à Maurice », a déclaré Jessen Mootosamy au Calgary Sun. D’ailleurs, l’association a lancé une page GoFundMe pour lever des fonds en vue de financer le rapatriement du corps de Kunal Keedhoo et pour venir en aide à sa famille à Maurice.

Habitant de Nouvelle-France, Kunal Keedhoo est issu d’une fratrie de cinq garçons. Ses parents sont décédés. Selon un proche de la famille, Kunal s’est établi au Canada depuis environ huit ans pour travailler. Il voulait aider sa famille financièrement.